Paris est une ville hantée. C’est un fait indéniable et qui n’est guère étonnant étant donné l’âge vénérable qu’a déjà atteint notre ville. Voici quelques uns des plus célèbres fantômes parisiens !

Le fantôme de l’Opéra

En octobre 1873, le conservatoire de musique de la rue Le Peletier est détruit dans un incendie. Parmi les victimes, un jeune homme, promis à une grande carrière de pianiste, et une jeune fille qui se destinait à la danse. Ils s’aimaient et devaient se marier. Le jeune garçon composait une œuvre pour orgue qui devait être jouée lors de la cérémonie. En réalité, le jeune pianiste survécut et se cacha dans le sous-sol de l’Opéra Garnier de 1875 à sa mort.

loge fantome de l'opera paris zigzag
© winniepc

Toutefois après son décès, de curieux et dramatiques événements se produisirent… Un spectateur est tué par la chute du grand lustre en 1896, on dit qu’il se trouvait fauteuil n°13… Un machiniste est retrouvé pendu, sans corde, et un « petit rat » se tue en tombant de la galerie… On dit enfin que les directeurs de l’époque devaient remettre 20 000 francs par mois à un mystérieux individu qui demandait par ailleurs qu’on lui réserve la loge N°5. Nous prévenons les mélomanes amateurs de sensations fortes : cette loge existe toujours…

L’homme rouge des Tuileries

Un boucher dit Jean l’écorcheur, dont l’étal se trouvait non loin du palais des Tuileries, s’est fait un jour tuer sur ordre de Catherine de Médicis (au motif qu’il connaissait trop de secrets de la Couronne). « Je reviendrai » ont été ses derniers mots. Effectivement… il serait apparu à Cosme Ruggieri, l’astrologue de la reine, et lui aurait annoncé que cette dernière allait mourir « près de Saint-Germain ». Catherine de Médicis a toute sa vie fuit les endroits portant ce nom. Peine perdue : sur son lit de mort elle demanda à son confesseur comment il s’appelait : Julien de Saint-Germain

petite homme rouge paris zigzag
© librairiehogier

L’homme rouge des Tuileries serait également apparu à Marie Antoinette en juillet 1792, à Napoléon en 1815 quelques mois avant Waterloo, ainsi qu’à Louis XVIII et à son frère, quelques jours avant la mort du roi. L’épilogue de cette histoire se déroula durant la Commune, le 23 mai 1871, lors de l’incendie du palais des Tuileries : plusieurs témoins dirent avoir vu le fantôme de Jean l’écorcheur dans les flammes qui ont ravagé le palais 3 jours durant.

Le fantôme du Père-Lachaise

Un cimetière est toujours propice aux histoires de fantômes. Surtout celui-ci, dernière demeure d’Alla Kardec, d’Edith Piaf ou bien encore de Jim Morrison. Certains disent avoir vu les fantômes de la Môme et du chanteur des Doors. Une photo de lui même aurait été prise en 1997.

taxi fantome paris zigzag
© thiagomigliorinitenorio

 

Mais c’est une autre histoire qui nous intéresse, bien connue des chauffeurs de taxi… À l’aube, un homme au teint blafard hèle un taxi place du Châtelet, et lui demande de se rendre tout en haut de la rue de la Roquette, à l’angle du Boulevard Ménilmontant. Une fois arrivé à destination, alors que le chauffeur arrête le compteur et s’attend à ce que son passager lui règle la course, il se rend compte qu’il est seul dans sa voiture

L’homme à la redingote

En juin 1925, Jean Romier, 24 ans, révise ses cours de médecine dans le jardin du Luxembourg, assis à côté d’un vieillard vêtu d’une redingote démodée. Ce dernier se présente à lui : Alphonse Berruyer, et l’invite à assister à un concert privé. Le vendredi suivant, le futur médecin se rend chez monsieur Berruyer. Après avoir assisté au concert et passé une très bonne soirée en compagnie de son hôte et de sa famille, Jean Romier s’en va vers minuit et se rend compte alors qu’il a oublié son briquet. Il remonte, sonne, mais personne ne répond !

redingote paris zigzag
© Sébastopol76

Le voisin est catégorique, personne n’habite dans cet appartement depuis la mort de Monsieur Berruyer il y a 20 ans ! La police s’en mêle et fait venir le propriétaire qui n’est autre que l’arrière petit fils d’Alphonse Berruyer. L’appartement est effectivement inhabité mais Romier reconnait le portrait du neveu de son hôte et beaucoup plus troublant : il retrouve son briquet, recouvert de poussière, posé sur un guéridon…

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités