bouillon-julien-paris-zigzag

Une tradition typiquement parisienne qui remonte à 1860. Un boucher nommé Pierre-Louis Duval eut l’idée de créer un lieu où les travailleurs de l’ancien marché des Halles pourraient se restaurer d’un repas chaud à un prix très modique. Avec ce concept, Duval se rapproche ainsi de la définition historique du terme “restaurant” : lieu où l’on se requinque, où l’on se restaure avant de reprendre le travail.

Un véritable empire ! 

Pierre-Louis Duval était un boucher renommé de la capitale ayant une clientèle aisée peu intéressée par les “bas morceaux”, c’est-à-dire les morceaux moins nobles des bêtes. Pour limiter ses pertes et augmenter ses bénéfices, il décida de les proposer à une clientèle moins haut de gamme : les travailleurs et les ouvriers.

Au menu : du Hochepot de boeuf dans son bouillon, une spécialité du nord de la France, qui donna son nom à ce nouveau type d’établissements. Le succès fut immédiat ! Duval en créa plusieurs dans la capitale. Concrètement, il s’agit de la première chaîne de restauration jamais créée à Paris et plus généralement en France. Autre fait important, il s’agissait également du premier groupe assurant toutes les étapes, de l’approvisionnement au consommateur.

hochepot-bouillon-paris-zigzag

À sa mort, Pierre-Louis Duval légua un véritable empire à son fils. Très vite, de nombreux concurrents firent leur apparition. Les plus connus étant Boulant et surtout Chartier. L’offre se diversifia, les menus devinrent de plus en plus élaborés. À tel point que la bourgeoisie s’invita également à la fête.

Il est facile de reconnaître un bouillon d’origine : la salle est toujours décorée d’un style Art nouveau ! L’établissement est composé de deux parties. Une avant-salle avec un bar et une grande salle à l’arrière surmontée d’une verrière. Les années ont passé, de nombreux bouillons ont fermé leurs portes, mais la passion des Parisiens pour ces restos populaires est restée intacte ! Parmi les bouillons parisiens toujours aussi populaires et désormais mythiques, on retrouve le Bouillon Chartier, dans le Faubourg Montmartre, et le Bouillon Julien, dans le Faubourg Saint-Denis.

Le Bouillon Julien 
16, rue du Faubourg St Denis, Paris 10
01 47 70 12 06
Ouvert tous les jours de 11h45 à minuit.

Le Bouillon Chartier
7 rue du Faubourg Montmartre, Paris 9
01 47 70 86 26

Instagram @bouillonjulienparis
Instagram @bouillonjulienparis

À lire également :
Bouillon Chartier ouvre un second restaurant à Montparnasse
La brasserie la plus mythique de Paris 

Crédit photo de Une : Instagram @bouillonjulienparis

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités