Gustave Eiffel n’est en effet pas complètement à l’origine du projet de cette tour géante en fer ! Ce sont deux ingénieurs des ateliers de sa société, Maurice Koechlin et Émile Nouguier, qui vont plancher dessus en premier et établir la base fondamentale du projet.

Un projet, trois papas

L’idée pour eux est de créer une construction vraiment innovante pour faire parler d’eux lors de l’Exposition Universelle prévue en 1889. Ils veulent construire une “tour de 300 mètres”, un monument pharaonique, la plus haute tour jamais bâtie par l’homme… Bref, quelque chose de complètement fou ! Mais pour cela ils doivent obtenir le soutien et l’accord de leur patron.

Et cela n’a pas été si facile. L’histoire raconte que Gustave Eiffel aurait déclaré ne pas s’intéresser au projet de ses deux ingénieurs lorsqu’ils lui présentèrent les plans de leur “tour de 300 mètres” pour la première fois. On connait déjà la fin de l’histoire, donc on sait qu’il finira par revenir sur sa première impression : il leur rachètera tous les brevets de la fameuse tour, associant ainsi à jamais son nom à la Dame de Fer.

Gustave Eiffel a donc eu le nez creux en rachetant ce brevet, mais l’histoire aurait pu faire un peu plus de places aux véritables concepteurs de cette tour qui restera la plus haute du monde pendant plus de quarante ans. Rendons néanmoins à Eiffel ce qui appartient à Eiffel : l’ingénieur-patron ne se contentera pas d’utiliser son argent, il jouera, plus tard, un rôle important dans la construction de la tour en ajustant et modifiant les plans afin de proposer le projet que l’on connaît aujourd’hui.

Tour Eiffel

À lire également : Les 72 savants de la Tour Eiffel

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités