L’après-midi du 15 juin 1914 entre 15h et 19h, a eu lieu l’une des pires catastrophes météorologiques de l’histoire de Paris : ce jour-là, un orage d’une rare violence s’abattait sur Paris et causait des dégâts d’une importance qu’il aurait été bien difficile d’envisager.

Trois heures de pluie et des effondrements en chaîne

Pendant plus de trois heures, ce sont des trombes d’eau et de grêle qui s’abattent sur la capitale, transformant ses rues en torrents de boue ou d’eau et entraînant des explosions de canalisations et des  effondrements de la chaussée sur le parcours de la ligne 8 du métro.

Ce sont les 8e et 9e arrondissements qui seront les plus touchés par cet orage diluvien, et notamment le quartier Saint-Philippe du Roule. Pour quelles raisons ? La huitième ligne du métro est alors en pleine construction dans ce quartier et le sol troué de partout : pour construire le métro, de nombreuses excavations ont été creusées dans les sous-sols et certaines n’avaient, semble-t-il, pas été correctement remblayées ou suffisamment tassées… Considéré comme l’une des catastrophes les plus retentissantes de l’histoire de la capitale du fait des dégâts, spectaculaires, qu’il a causé, cet orage diluvien a surtout causé le décès de douze Parisiens, retrouvés au fond des excavations.

On revient en images sur cet épisode météorologique impressionnant qui a eu lieu à peine un mois et demi avant le déclenchement de la Première guerre mondiale :

orage-15-juin-paris-15-photo orage-paris-15-juin-1914-pluie orage-15-juin-paris-histoire orage-paris-15-juin-1914-1 orage-paris-15-juin-1914-2 orage-15-juin-paris-17 orage-paris-15-juin-1914-3 orage-paris-15-juin-1914-archive orage-15-juin-paris-archive-1

Les prochaines visites guidées