le secret des noms de stations de métro

Plus de 300 stations de métro sillonnent la capitale. Des noms qui nous semblent familier après des aller-retours incessants sur les différentes lignes. Pourquoi ne pas s’arrêter à une station et s’interroger sur ses origines ?  Sur le ligne 8, par exemple, se trouve une station dont le nom saute immédiatement aux yeux : Filles du Calvaire. On remonte le temps pour enfin comprendre d’où il vient…

Mais quel est donc ce fameux calvaire que les filles de cette station ont subi ? Eh bien aucun ! Il y avait tout simplement un couvent situé entre le rue de Turenne, la rue du Pont-aux-choux et le boulevard des Filles-du-Calvaire, juste à côté de l’actuel Cirque d’Hiver. Ses habitantes étaient les bénédictines de Notre-Dame du Calvaire. Ces religieuses, plus communément appelées Filles du Calvaire, appartenaient à un ordre catholique. L’origine de leur nom n’a rien à voir avec leur pénitence, mais vient du Calvaire, la colline où Jésus a été crucifié selon les évangiles.

Monastère des filles du Calvaire à Paris

Le couvent a été construit non loin de l’actuelle station de métro en 1637. La congrégation y restera jusqu’à sa suppression pendant la Révolution Française. Une des nonnes, Rosalie Céleste de la Sorinière, est alors guillotinée tandis que la propriété des soeurs devient un bien national. Devenu un temps quartier de cavalerie, l’édifice sera finalement détruit. Son nom subsiste aujourd’hui grâce à cette station de la ligne 8 ouverte le 5 mai 1931.

À lire également :
Le secret derrière le nom de la station Poissonnière
Le secret derrière le nom de la station Gaité
Le secret derrière le nom de la station Glacière

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités