On ne l’avait pas vraiment remarqué jusqu’à présent. Depuis plus d’un an, le drapeau tricolore arbore un bleu un peu plus foncé. Ce changement de bleu a été décidé par le président de la République, Emmanuel Macron. Pour quelle(s) raison(s) ? On vous dit tout !

Le même bleu que celui de la Marine nationale 

Ce bleu qui figure sur le drapeau tricolore est celui utilisé par la Marine nationale. Selon la présidence, ce bleu choisi par la Convention Nationale en 1794 “évoque l’imaginaire des Volontaires de l’An II, des Poilus de 1914 et des Compagnons de la Libération de la France libre. C’est aussi le bleu du drapeau qui flotte sous l’arc de Triomphe chaque 11-Novembre depuis toujours”.  Pour la petite histoire, entre 1814 et 1830 lors du retour de la monarchie, le drapeau français s’était vu retirer ses couleurs bleue et rouge. Ces deux couleurs sont réapparues durant la Révolution de Juillet  des 27,28 et 29 juillet 1830. Lorsque le roi Louis Philippe (1773-1850) reprend le pouvoir le 9 août 1830, il approuve le retour du drapeau bleu-blanc-rouge en proclamant que “la nation reprend ses couleurs.” Enfin, le drapeau français bleu marine est éclairci en 1976 sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing pour s’accorder avec la nuance du drapeau de l’Union européenne.

Un retour au drapeau français d’avant 1976

Ce “nouveau” drapeau version bleu marine d’avant 1976 est réapparu pour la première fois fin 2018 lors des allocutions du Président, avant de prendre ses aises sur le fronton de l’Élysée, puis sur les autres bâtiments de la présidence depuis 2020. Pourquoi ? Pour des raisons esthétiques d’abord, ce bleu marine étant considéré comme plus élégant, mais aussi pour des raisons symboliques : selon l’entourage du chef de l’État, ce dernier souhaitait renouer avec le drapeau français de 1793, et donc de la révolution française. Selon le scénographe officiel d’Emmanuel Macron Arnaud Jolens dans le livre Élysée Confidentiel (Flammarion) d’Éliot Blondet et Paul Larrouturou, le coût de cette opération symbolique s’élève à 5000 euros.

À lire également : La Mairie de Paris va mettre en location des logements à partir de 200 euros

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités