L’Exposition universelle de 1900 est décidément celle de tous les records et de toutes les folies. C’est à cet événement ayant accueilli plus de 50 millions de visiteurs que l’on doit le Petit et le Grand Palais, le pont Alexandre III, la Gare d’Orsay devenue musée, le complètement fou Globe Céleste… ainsi que le premier trottoir roulant à grande échelle !

À mi-chemin entre le trottoir roulant et le tapis volant !

S’il est une attraction qui fascine les badauds venus découvrir les dizaines de pavillons de l’exposition du Siècle, c’est celle-là : un immense tapis roulant de 3 kilomètres et demi, établi sur des pilotis à sept mètres du sol et parcourant la majeure partie de l’espace dédié à l’exposition universelle de 1900 !

expo-1900-trottoir-roulant

Ponctuée de neuf stations, cette attraction baptisée « rue de l’Avenir » faisait  – pour près de 40 000 personnes chaque jour – la boucle reliant l’Hôtel des Invalides, le Champ de Mars et le Pont Alexandre III, via le Quai d’Orsay. Pour éviter les chutes, deux tapis avaient été installés côte à côte : un premier à 4km/heure permettait de récupérer le trottoir en marche, le deuxième à 8km/heure permettait d’atteindre une jolie vitesse de croisière. Combien de temps fallait-il pour parcourir les 3,5 kilomètres du parcours ? 26 minutes, soit environ deux fois moins de temps qu’il n’en faut pour parcourir, avec nos petits pieds, cette distance.

Et pour notre plus grand plaisir, Thomas Edison a eu la bonne idée de filmer ce qui était alors un petit bijou de technologie :

À lire également : Quand Belleville avait son propre funiculaire

Les prochaines visites guidées