Aussi appelés « façades bègues », ils attirent notre œil curieux par leur apparente finesse. Ils semblent sortir de nulle part, mais ce sont eux qui se sont fait déloger pour des raisons de modernisation de la zone urbaine ou de lignes de métro à construire… Ce qui leur donne aujourd’hui une prestance malgré eux. Petit tour des immeubles plats de Paris !

La pointe « Trigano » du 2e arrondissement 

Il fait l’angle de la rue de Cléry et de la rue Beauregard et daterait de la deuxième moitié du XVIIe siècle ! Mais surtout, il est considéré comme l’immeuble d’habitation le plus étroit de Paris. Pourquoi l’appelle-t-on la pointe « Trigano » ? Cette plaque est installée en 2000 en hommage à la famille du même nom, célèbre dans le quartier.

L’immeuble effilé du Bistrot du Peintre

Nous sommes au cœur du 11e arrondissement, à l’angle de l’avenue Ledru Rollin et de la rue de Charonne, et ici trône un immeuble bien fin qui a sans aucun doute dû faire face à une démolition pour construire des immeubles modernes, pouvant accueillir plus d’habitants. Au rez-de-chaussée de l’immeuble survit néanmoins Le Bistrot du Peintre depuis 1905 !

L’immeuble fantôme du 15e arrondissement

Dans son petit guide du 15e arrondissement, Roger Caillois nous emmène doucement vers cet immeuble singulier : « Quittant l’École Militaire, vous franchissez l’avenue de Suffren et pénétrez ainsi dans le XVe arrondissement, dont le premier immeuble occupe l’angle qu’elle forme avec la rue du Laos. La maison est en biais et ne jouxte pas la suivante. Formant un angle aigu très prononcé, elle s’avance en porte-à-faux, de sorte que, dans une certaine perspective, elle paraît sans épaisseur et ne rien abriter… »

Rue Francoeur et rue Thouin

D’autres immeubles étonnent tout autant par leur étroitesse à Paris : c’est le cas de l’immeuble se trouvant à l’angle de la rue des Saules et la rue Francœur, qui, suite à la démolition d’un bâtiment mitoyen, semble tout menu, voire presque tout nu ! Ou encore, de l’immeuble du numéro 14 de la rue Thouin, construit en 1688 contre un rempart médiéval, qui a ensuite été démoli…

immeuble-insolite-etroit-paris
à gauche : immeuble Thouin ©mbzt – à droite : immeuble Francoeur ©Tangopaso

Bien entendu, cette liste est non exhaustive et il suffit de lever les yeux pour apercevoir toujours plus de façades imposantes, mais en réalité aussi fines qu’un spaghetti !

À lire également : 5 façades sublimes et étonnantes à découvrir à Paris

 

Photos : © Jean-Baptiste Gurliat

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités