Le 28 octobre 1886, une statue de 204 tonnes et 92,9 mètres est installée et inaugurée sur Liberty Island, au sud de Manhattan. La statue de la Liberté, autrement appelée La Liberté éclairant le monde, est née. Aujourd’hui un des monuments les plus célèbres des États-Unis, elle a été offerte par la France en signe d’amitié entre les deux nations et possèdent quelques petites sœurs en France, à Paris notamment: en effet, six statues de la Liberté se cachent dans Paris. Saurez-vous les retrouver ?

L’île aux Cygnes

La première, la plus connue et la plus visible des répliques, a été offerte à la France par le Comité des Américains de Paris pour le centenaire de la Révolution et dans le cadre de l’exposition universelle de 1889. Située sur l’île aux Cygnes, dans le 15e arrondissement, elle porte une plaque sur laquelle sont commémorées les dates respectives des révolutions américaine (1776) et française (1789).

Installée en 1889 au niveau du pont de Grenelle, elle faisait face à la Tour Eiffel, la torche pointant l’Élysée. Ce n’est qu’en 1937 qu’elle est retournée pour regarder en direction de New York, où trône sa grande soeur.

Statue de la Liberté
La Statue de la Liberté de l’île aux Cygnes, dos à la dame de fer.

Le Jardin du Luxembourg

Un modèle beaucoup plus petit, de 2,85 mètres, se niche dans le jardin du 6e arrondissement. Placée en 1906, elle est transférée dans la nef du musée d’Orsay suite au vol de la torche. En 2013, une réplique plus récente est installée pour que le jardin du Luxembourg jouisse quand même d’une statue de la Liberté.

Statue de la Liberté
La Liberté du Luxembourg

Au musée d’Orsay

La troisième statue de notre chasse au trésor se situe donc dans le 7e arrondissement… L’originale du jardin du Luxembourg ! Elle se trouve dans la grande galerie principale du Musée d’Orsay.

Statue de la Liberté
La liberté éclairant le monde dans la galerie du musée d’Orsay

Au musée des Arts et Métiers

Le musée des Arts et Métiers abrite lui possède deux statues de la Liberté ! Une dans l’ancienne église devenu surface d’exposition : cette dernière n’est autre que le modèle en plâtre qui a été utilisé pour réaliser l’agrandissement de ce qui deviendra le symbole américain. Elle a été léguée en 1907 par la femme d’Auguste Bartholdi, sculpteur du monument.

Statue de la Liberté
L’ancienne église abrite la Statue de la Liberté

La deuxième statue est à l’extérieure, en cuivre, se trouve sur le parvis du musée : elle a été réalisée sur le modèle de celle qui se trouve à l’intérieur et avec l’aide de Gustave Eiffel en 1881.

Statue de la Liberté
Le parvis du musée des Arts et Métiers

Place Michel Debré

La dernière n’est pas simple à trouver… Et pour cause ! Il s’agit en réalité d’une micro-statue perchée sur le Centaure imposant de la place Michel Debré. Réalisé dans les années 1980 par le sculpteur César, la statue cache une petite Liberté éclairant le monde sur son torse.

Statue de la Liberté
Le centaure protège la Liberté

À lire également : Les expos à ne pas manquer en ce moment à Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités