En plein air, gratuites et accessibles à tout le monde… Voilà des expositions qui ont tout bon en ces temps (presque) confinés ! Tour d’horizons des plus belles propositions artistiques dans les rues de Paris.

Une expo photo sur le printemps dans le Marais

On le connaissait surtout pour ses photos de stars en noir et blanc, le photographe Stéphane de Bourgies s’allie avec Ellia Art Gallery pour proposer une exposition fleurie. Située le long de la rue de Turenne, l’expo présente quelques superbes clichés de fleurs, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleurs.

“Fleurs” de Stéphane de Bourgies :
18-19 rue de Turenne – Paris 04
du 10 avril au 8 mai 2021

14 oiseaux colorés à a Goutte d’or

Dans le cadre du dispositif Embellir Paris, le Cercle Kapsiki a réalisé un parcours de visite passionnant au coeur du quartier de Barbès. Des Calaos, volatiles colorés d’Afrique, ont investi les hauteurs de la Goutte d’Or. Ces animaux nous raconte les “Fables du Calao” à travers un parcours visuel et sonore gratuit poétique. Une expo qui célèbre la diversité des cultures dans le 18e arrondissement de Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jardin l’Univert (@jardinlunivert)

Métro Château Rouge

20 chats en bronze gigantesques installés sur les Champs-Elysées 

Mesurant chacune 2,70 m de haut, les vingt sculptures mettent en scène le fameux chat de Geluck dans différentes représentations et positions inattendues et rocambolesques : jouant de la flûte à bec avec un tronc d’arbre, en danseuse à tutu, en chef d’orchestre, etc. Les immenses matous en bronze seront visibles jusqu’au 9 juin sur les Champs-Élysées.

Le Chat déambule” par Geluck :
Avenue des Champs Élysée – Paris 08
du 26 mars au 9 juin 2021

Les visages déstructurés d’Hopare en face du Louvre

L’artiste a investi un square, face au Louvre et tout près de la charmante église Saint-Germain l’Auxerrois, en y installant quatre visages “taille réelle” et un visage géant de plus de 3 mètres de haut. En étant ainsi positionnés devant les colonnades du Louvre, les visages déstructurés d’Hopare proposent un mariage unique entre l’art urbain et l’art classique. Renversant !

Hopare, visages déstructurés :
2, place du Louvre – Paris 01
du 23 mars au 30 mai 2021

Des boîtes à musiques dans les rues de Paris

Un peu de poésie en ce moment, ça ne fait pas de mal ! C’est surement ce qu’à pensé le duo d’artistes The Atomik Nation en installant ses “street music box” -de splendides boites à musique urbaines couleur Magenta- dans les rues de Paris… En activant le petit mécanisme qui nous ramène sans détour en enfance, on peut entendre une musique d’Edith Piaf ou une autre de Gainsbourg : des icônes de la chanson française.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Atomik Nation (@theatomiknation)

A lire également :

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités