la-rotonde-paris

Le long du canal de l’Ourcq jusqu’au Parc de la Villette, le 19ème arrondissement de Paris à longtemps eu mauvaise presse. Ceux qui venaient s’y installer y allaient à reculons, obligés de s’éloigner du centre à cause de la hausse des prix du loyer. Néanmoins depuis quelques années, le 19ème s’illustre comme une plaque tournante en matière d’art, de gastronomie et de concept store. Cet arrondissement est devenu pour la jeune génération qui cherche à réinventer l’imaginaire du paysage parisien, un formidable terrain de jeu.

1- Le Tag de BANKSY 

Lors de son passage à Paris, le maestro du street art nous a laissé quelques oeuvres décimées dans la ville. Et étonnamment, il a doté le numéro 41 de l’avenue de Flandre en plein 19ème d’une des ses plus belles pièces : Un Napoléon voilé de sa cape rouge.

Banksy-avenue-de-Flandre-Paris-Zigzag
©Banksy

2- Les Orgues de Flandre

L’incroyable construction qui date de 1973 est devenue l’icône du rajeunissement du style et de l’underground à la parisienne.

orgues-de_flandre_©maude_amoros_paris_zigzag
©maude_amoros

On se souvient encore du clip de Myth Syzer, Le Code, filmé en bas de la tour. Même le très chic Purple Magazine a pris la construction aux volumes inversés pour décor de ses mises en scène .

3- Le 104, le rendez de la culture underground

L’établissement à la fois artistique et culturel est traversé par un souffle de lumière grâce à sa magnifique architecture, le 104 s’est installé dans l’ossature d’un ancien service municipal des pompes funèbres. Le centre est un fourmillement éclectique, entre les élèves des cours Florent qui viennent scander leur prochaine pièce, ceux qui s’essayent au monocycle géant ou encore les jeunes qui répètent leur chorégraphie. On y va pour prendre la température du quartier mais aussi pour sauter de boutique en boutique, voir des expositions, installations, du théâtre, prendre un café au Café Caché ou encore manger une bonne pizza. Bref, allez-y sans plus tarder.

Le Centquatre
5 Rue Curial, 19e
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 19h
Et le week-end de 11h à 19h

4- L’Eau et les rêves, La Péniche, café et librairie botanique

Tout un concept pour cette péniche chaleureuse et paisible, qui accueille à la fois une jolie librairie et un café. L’espace a été repensé par ses nouveaux propriétaires, qui en ont fait un endroit particulièrement cosy et encore méconnu de la foule. Dans son ambiance de bois et de plantes où l’eau berce les lectures et conversations, on se laisse aller à la rêverie. Sans aucun doute une de nos adresses préférées du 19ème !

View this post on Instagram

One of the many Paris Instagram pages I follow posted about a boat bookstore and cafe along the canal. Last year I read “The Little Paris Bookshop” – a story about a man who owned a boat bookstore, so I was very interested in checking this out! ⁣⁣ ⁣ I made my way to the 19th Arrondissement and there along the canal, near Villette park, I found a few boats docked, each of them a cafe but only one a bookstore! ⁣⁣ ⁣⁣ The bookstore/cafe was adorable! Seating on the upper deck, lots of books (all in French), overflowing with lush green plants, and a quaint little cafe. ⁣⁣ ⁣⁣ I ordered a glass of wine and enjoyed some peaceful moments, the boat rocking gently on the canal.

A post shared by Naomi T. (@naomistrange) on

L’Eau et les rêves
9 quai de l’Oise 75019 Paris

5- La Brûlerie Belleville

Après trois adresses, dont le café la Fontaine à Belleville, la brûlerie honore le 19e d’une quatrième adresse en plein Jaurès. Conçue comme la maison-mère, ici on assemble, torréfie et vend un café de haute volée. Mention spéciale au café La Pantoufle et ses notes de noisettes, amandes et chocolat.

La brulerie Belleville
14 Rue Lally-Tollendal, 19e 

6- Le shop de Tatouage Foutu pour Foutu

Toujours dans le quartier de Jaurès on vient stationner devant le nouveau shop de tattoo du 19ème. On y retrouve en résidence un joli panel de tatoueurs au style singulier et bien à eux, Toto le voyou, Ida Bimbola ou encore Peter Heinrisch. Pour enfin concrétiser votre envie d’hippocampe sur la cuisse gauche, foncez chez Foutu pour Foutu.

Foutu pour Foutu
7 Rue de Chaumont, 19e

7- Le Bastringue, le café de quartier

Le Bastringue avec sa devanture rouge et ses bancs en osiers est le café de quartier. En terrasse on tend l’oreille pour écouter les conversations de ses habitués, un traducteur et un metteur en scène discutent tandis que deux jeunes éditrices rencontrent un écrivain. En face de la terrasse les péniches et les joueurs de pétanque nous transportent hors de Paris et de son tumulte. À force d’avoir trop discuté on reste aussi pour le déjeuner où on se régale de la carte de saison, soupe de potirons, croûton à l’ail, reblochons rôtit aux lardons, entrecôte sauce gorgonzola….

Bastringue-Paris-Zigzag
©Bastringue

Le Bastringue
67 Quai de la Seine, 19e
Ouvert en semaine de 8h à 2h et de 9h à 2h le week-end

8- Brasserie de l’Être

Élue meilleure nouvelle brasserie Française par RateBeer en 2016, la brasserie plante le décors dans une ancienne métallerie. Elle brasse des bières qu’elle souhaite les plus locavores possibles : eaux de Paris, houblons d’Alsace et malt bio de Champagne. Une bière urbaine et vertueuse, bonne pour notre palais et l’environnement car détentrice de la mention Nature & Progrès. Avis aux amateurs de bonnes mousses, la relève de la bière made in Paris est chez Brasserie de l’Être.

Brasserie de l’Être
7ter rue Duvergier, 19e
Ouvert en semaine de 9h à 17h

9- Paname Brewing Company, la micro-brasserie à l’esprit loft

En face du Pavillon des Canaux, on se rend chez Paname Brewing Company. On aime particulièrement s’asseoir sur la terrasse, une nacelle sur l’eau qui tangue légèrement à l’approche des petits bateaux à moteur de Marin d’eau douce (autre super adresse du quartier pour louer des bateaux). Paname Brewing Compagny sert des bières artisanales parisiennes faites sur place dans les cuves apparentes. Un endroit où l’on pourrait passer la journée à chiller.

Paname Brewing Company
41 bis Quai de la Loire,
Ouvert tous les jours de 10h00 à 02h00

10- Les Bancs publics, le bistrot au bord de l’eau 

Cette brasserie fait partie de notre palmarès d’adresses qui longent le canal et qu’on adore. Avec ses baies vitrées, ses murs de briques, ses poutres et son long bar rouge, les Bancs publics nous réserve une atmosphère où on se la coule douce. À midi on s’attable, vue sur le canal et on déguste les bons petits plats maison et de marché: duo entrecôte / frites, tentacule de poulpe snacké à la plancha avec crème d’ail, lieu noir, piquillos, poireaux et jus de chorizo pimenté. Un régal.

les-bancs-publics-paris-zigzag

Les Bancs publics
2 rue de Nantes, 19e
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h30 à 23h
Et le dimanche de 12h à 15h

11- Kiez, le bistrot allemand sur le kanal

En face du canal, quai de Loire, on tombe nez à nez avec Kiez un bistrot allemand comme il en est rare à Paris. Mur en lambris, table en bois format familiale, banquette en skai, ici on sert plus de 20 références de bières allemandes, une flopée de saucisses, comme la mythique curry wrust berlinoise, des pâtes allemandes et en dessert un feuilleté à la pomme et raisins secs, bardé de crème (Apfelstrudel). Guten Appetit !!

kiez-kanal-paris-zigzag
©Kiez Kanal

Kiez
90 Quai de la Loire, 19e
Ouvert tout les jours de 15h à 20h

12- Chamrouen, la cantine asiatique

Au métro Crimée, on s’attable à Chamrouen, une de nos cantines/ rôtisserie, asiatiques préférées. Melting pot entre cuisine vietnamienne, chinoise et thaïlandaise, les plats sont (très) généreux et concentrés en goût. On vous conseille le bobun et ses nems croustillants, les soupes et tout particulièrement la spéciale avec ses raviolis de crevettes et son mélange de rôtisseries… Et bien sûr, il faut tester l’incontournable Phô !

Chamrouen
4 Rue Mathis, 19e 
Ouvert tout les jours de 10h30 à 22h30 sauf le mercredi

13- La Rotonde Stalingrad, pour écouter la jeune scène électronique parisienne

La crème des collectifs et labels parisiens ont fait du mini-club de la Rotonde Stalingrad leur QG. Ce club est une formidable alternative aux lieux guindés et chers de la capitale avec sa line up éclectique et toujours pointue

Mini-club de la Rotonde Stalingrad
6-8 place de la Bataille Stalingrad, 19e
Ouvert le vendredi et samedi de 00h à 6h
Prix d’entrée : 6€

14- La Gare Jazz, une salle de concert authentique 

Après avoir gravi la petite colline où trône la gare, on pénètre dans l’enceinte d’une véritable institution de quartier. Les murs sont décrépis, la peinture en lambeau, des tapis orientaux tapissent la scène pour l’insonoriser. De jour, on prend un café dans la grande salle lumineuse. De nuit, on se laisse emporter par la vague de Jazz, des groupes qui se succèdent chaque soir. Un des rares lieux gratuit à Paris où écouter de la musique sans prétention et sans chichis.

La Gare Jazz
1 Avenue Corentin Cariou, 19e
Ouvert du Lundi au mercredi et le dimanche de 18h à 1h
Et du jeudi au samedi de 18h à 2h

15- La Philharmonie

Plus besoin de présenter cette grande dame qui figure parmi la liste étoffée des architectures conçues par l’architecte Jean Nouvel. En plus de sa programmation extrêmement riche, on aime particulièrement s’y rendre pour les événements comme la Nuit Blanche ou la fête de la musique. Car lorsque les rues de Paris deviennent bondées et que les queues s’allongent devant les grands musées, le 19ème lui reste encore dans les mains de rares privilégiés.

Photo à la Une: ©Gare Jazz

À lire également :

Top 5 des immeubles les plus farfelus de Paris !
Louisette, le joli petit bar à grignoter
Les meilleurs clubs de jazz à Paris

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités