Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Montmartre n’est pas uniquement un repaire d’adresses attrape-touristes. Entre la beauté de ses rues pavées, de son moulin et du Sacré Cœur, se trouve des hauts-lieux de la gastronomie parisienne. Petit tour des meilleurs restaurants aux alentours de la butte.

La boîte aux lettres

Restaurant la Boite aux lettres à Montmartre

Quel délice ! Il s’agit incontestablement de l’un des meilleurs restos de Montmartre. Les anciens propriétaires de « La Balançoire » que sont Antonin en salle et Frédéric-Paul Chartier à la cuisine, nous invite dans la bonne humeur dans ce petit coin charmant niché en haut de la Rue Lepic. Ici, tout est fait-maison, le chef a fait ses classes chez Ferrandi et à la Brasserie de la Tour Eiffel de Ducasse. Les plats en plus d’être savoureux sont très design et servis sur une petite ardoise. Le suprême de Volaille est un régal et le tiramisu au spéculoos est à tomber. On vous l’annonce, le repas passe comme une lettre à la poste... À noter, le dimanche soir, des concerts de jazz sont organisés.

La boîte aux Lettres – 108 rue Lepic, 75018 Paris

Le Jardin d’en face

Façade du Jardin d'en face

Dans ce tout petit resto à la façade verte de la très fréquentée rue des Trois frères, les places sont chères. Quand on voit la carte on comprend mieux pourquoi. Sans réservation, il est difficile (voir impossible) d’avoir une place. Ce bistrot de gastronomie française propose une excellente table où déguster un parmentier au confit de canard, une tartiflette au magret fumé ou un de leurs grands succès en entrée, l’œuf cocotte au foie gras.

Le jardin d’en face – 29 rue des Trois Frères
Ouvert du lundi au dimanche de 19h30 à minuit

L’Anvers du décor

Façade de l'anvers du décor à Montmartre

Ce resto au pied du Sacré Cœur dévoile une petite salle très épurée dans une ambiance cosy. Nous sommes bien loin de l’agitation de la Place du Tertre. Ici, on propose une cuisine traditionnelle de terroir avec des plats faits maison concoctés à partir de produits de première fraîcheur. Et cela en continu toute la journée. Pratique quand on a une fringale hors des heures de service habituelles.

L’Anvers du décor – 32 bis rue d’Orsel
Ouvert tous les jours de 8h30 à 23h30

Le Bon Bock

façace du restaurant Le Bon Bock à Montmartre

Construit en 1879, le décor du plus vieux restaurant de Montmartre n’a pas changé d’un pouce pendant des années. C’est donc un incroyable voyage dans le temps que nous faisons en passant la porte. On y découvre une petite salle aux murs en labris truffés de tableaux. Les lustres à becs de gaz mettent en lumière la très belle hauteur sous plafond de la pièce. Le Bon Bock peut se targuer d’avoir accueilli de grands artistes tels Picasso, Toulouse Lautrec et Apollinaire. Il nous suffit donc de commander un verre d’absinthe au bar pour suivre leurs traces. Côté cuisine, le bistrot propose des plats simples mais authentiques à l’image de leur fameux poulet au camembert.

Le bon Bock – 2 rue Dancourt
Ouvert tous les jours de 12h00 à 14h30 et de 18h00 à 23h30 sauf le lundi de 18h00 à 23h30

Aux Trois Petits Cochons

La façade des trois petits cochons à Montmartre

Le restaurant du même nom à Montorgeuil est fermé ? Pas de panique ! Il a juste déménagé à Montmartre. Ce restaurant traditionnel propose chaque jour 6 ou 7 choix d’entrées, de plats et de desserts qui sont renouvelés presque tous les jours en fonction des produits de saison. Une recette qui marche, la petite salle affiche fréquemment complet. La sublime décoration faite de pierres apparentes apporte une vraie touche de charme. Nous nous trouvons devant un vrai restaurant traditionnel français. On ne peut que vous conseiller de réserver avant d’y aller.

Aux Trois petits cochons – 28 rue la Vieuville
Ouvert tous les jours de 18h30 à 23h30

Guilo Guilo

Le chet Eiichi Edakuni devant ses clients au restaurant Guilo Guilo

Et non, il n’y a pas que de la cuisine française à Montmartre. Ce restaurant de gastronomie japonaise rencontre un vrais succès. Il faut dire que le renommé chef Eiichi Edakuni s’est appliqué sur la carte. Les saveurs sont originales et particulières comme les anguilles grillés au foie gras ou encore le tiramisu au thé vert. Le décor est élégant et la cuisine trône fièrement au milieu du bar. Quel plaisir de voir le chef faire voler ses couteaux. Attention, il faudra réservez une bonne quinzaine de jours à l’avance pour être sûr d’avoir une table.

Guilo Guilo – 8 Rue Garreau
Ouvert du Mardi au Samedi de 19h00 à 00h30

La vache et le cuisinier

intérieur de la vache et du cuisinier

Ouvert depuis 2011, ce restaurant à l’esprit familial se situe entre la cuisine traditionnelle et contemporaine. Ici, c’est à la bonne franquette et la convivialité est le maître mot. Côté cuisine, le chef s’appuie toute l’année sur des produits de saison. La carte est gourmande, en témoigne l’œuf poché aux morilles qui laissera un très bon souvenir aux gourmands.

La vache et le cuisinier – 18 rue des 3 frères
ouvert tous les jours de 19h00 à 23h30

 À lire également : 
Les perles de la rue Mouffetard
Les pépites de la rue Sainte-Marthe

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités