fbpx

Ce château à l’incroyable décoration est connu comme “la forteresse des arts et des lettres” !

Château de Fénelon © Adobe Stock
Par Alexandre M

Chaque année, le patrimoine suscite un énorme engouement chez les Français comme chez les touristes, tous désireux de découvrir les dessous d’un monument présent depuis des siècles et, parfois, lié à une ou plusieurs personnalités notoires de l’Histoire. Si, avant la Révolution, les châteaux n’avaient qu’une fonction utilitaire, ils sont aujourd’hui des monuments protégés, que ce soit par des associations, des communes, des régions et même l’État.Aujourd’hui, ce sont donc plus de 45 000 monuments historiques qui sont protégés en France, dont plus de 13 000 classés. Parmi eux se trouve justement un château qui a connu la Révolution française, mais également d’autres périodes majeures avant cela…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

L’histoire particulièrement mouvementée d’une vraie forteresse

Dire que le château de Fénelon est un haut-lieu d’histoire pourrait être un euphémisme, tant c’est l’Histoire elle-même qui semble avoir établi résidence ici-même. Occupé dès l’époque gallo-romaine, le site fut d’abord celui d’une chapelle, bâtie au VIIIe siècle, puis d’un premier castrum, érigé au tournant de l’an Mil par les vassaux des vicomtes de Turenne : les Fénelon. Porte d’entrée du Périgord Noir et premier rempart verrouillant l’accès à la Vallée de la Dordogne, le château devient par la suite un repère cathare, et ce jusqu’au milieu du XIIIe siècle. Les siècles suivants sont pour le moins mouvementés : livré aux Anglais pendant la Guerre de Cent Ans avant d’être repris par le duc d’Anjou, le château-fort subit également les affres du temps, comme lorsque le passage d’un avion supersonique en 1966 fait s’écrouler l’une des tours de l’enceinte sud ou que de violents orages en 2022 endommagent la toiture de lauze de l’ancien donjon. Entre-temps, le château de Fénelon s’est imposé comme un bastion royal et catholique majeur à la fin du XVIe siècle, grâce à l’ajout de nouvelles fortifications sur ordre du propriétaire Bertrand de Salignac de La Mothe-Fénelon, proche conseiller et ambassadeur du roi Henri III. Outre les faits militaires prestigieux, le château de Fénelon peut également se vanter de demeurer le lieu de naissance de François de Salignac de La Mothe-Fénelon, membre illustre de la puissante famille et l’un des plus grands écrivains de l’époque du Roi-Soleil, considéré comme le précurseur des philosophes des Lumières. 

La forteresse vue du ciel © Déclic & Décolle
La forteresse vue du ciel © Déclic & Décolle

Un lieu qui fascine, même à Hollywood

Propriété de la famille Delautre depuis la fin du XXe siècle, qui s’est fortement engagé à la sauvegarde du monument après une longue période de dégradation, le château de Fénélon est désormais un formidable vestige, classé au titre des Monuments Historiques, qui se visite pour en apprendre plus sur l’histoire d’un lieu, mais aussi d’une région. À peine l’entrée passée que la visite démarre par un bon bol d’air frais et de hauteur pour admirer le panorama à couper le souffle de la vallée de la Dordogne. C’est d’ailleurs dans ce sentiment de dominer les environs que l’on poursuit la visite, avec le chemin des remparts menant au château. L’originalité de celui-ci réside dans son architecture, le système défensif étant composé d’une triple enceinte flanquée de huit tours et deux châtelets. Un décor digne des plus grands films d’époque, et cela tombe bien : c’est ici que le réalisateur Ridley Scott a posé ses caméras pour y tourner plusieurs scènes de son film The Last Duel (2021). Une fois arrivés au second châtelet, annonçant l’entrée du corps du château de Fénelon, on peut d’ailleurs admirer un somptueux cèdre du Liban, haut de 35m, planté en 1651 pour la naissance de l’écrivain Fénelon. L’occasion également d’admirer l’une des particularités notables du château : sa toiture en lauzes, qui est une des plus imposante et mieux conservée du Périgord Noir. Preuve de la qualité de ce matériau : seule une puissante charpente en châtaignier peut supporter le poids de ces lauzes.

Lieu de naissance d’un célèbre précurseur

Fiers témoignages du glorieux passé du château, les différentes façades nous renvoient aussi bien au XIVe, qu’au XVe ou au XVIIe siècle sont autant de raisons de s’émerveiller que la cour intérieure du château, à laquelle on accède en empruntant un magnifique escalier double révolution du XVIIe siècle. Tout comme l’extérieur, les pièces du château apparaissent comme de parfaits musées reflétant parfaitement une époque précise. Décorées et meublées avec goût et respect, on peut ainsi déambuler parmi trois chambres, une antichambre, la grand-salle, une cuisine avec au sol un beau pisé, une salle d’armes avec une impressionnante collection d’armes anciennes, un cabinet des curiosités ou encore la chambre Premier Empire. De quoi constituer un étonnant parcours autour de l’évolution des arts décoratifs et de l’art de vivre à la française au cours des siècles. Cette richesse artistique et la grande diversité des collections, assez unique en Périgord Noir, font du château de Fénelon un haut lieu du patrimoine culturel. Et si le château est la “forteresse des arts”, il en va de même pour les lettres. Le souvenir de François de Salignac de La Mothe-Fénelon reste très présent dans le château, que ce soit dans la chambre ayant conservé le lit qui l’a vu naître, la chapelle dans laquelle il fut baptisé ou encore la petite “maison de la nourrice”, où il vécut ses premières années de jeunesse. Depuis quelques années, une exposition permanente lui est d’ailleurs consacrée, réunissant objets d’art, éditions originales et documents issus des archives et des réserves du château pour mieux comprendre son ascension jusqu’à la cour de Versailles, au plus près du Roi-Soleil. De plus, cette exposition met également en lumière l’héritage conséquent de Fénelon dans de nombreux domaines tels que la politique, la philosophie, la littérature ou encore la religion.

Un château décoré et meublé avec goût © jerome_morel
Un château décoré et meublé avec goût © jerome_morel

 

Château de Fénelon
982 route de Fénelon
24370 Sainte-Mondane
Ouvert de début avril à fin octobre
Tarifs : Adulte : 10 € / Enfant de 5 à 11 ans : 5.50 € / Ado de 12 à 17 ans : 6.50 € / Étudiant moins de 26 ans : 8 € sur justificatif

 

À lire également : Cette majestueuse forteresse médiévale du XVe siècle appartient depuis toujours à la même famille !

Image à la une : Château de Fénelon © Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l