Quelle est l’église la plus ancienne de Paris ?

saint-germain-des-pres-paris-zigzag
3 Place St Germain des Prés, 75006
Saint-Germain-des-Prés (ligne 4)

L’église la plus ancienne de Paris est vieille de presque seize siècles ! Il s’agit de l’Église de Saint-Germain-des-Prés, dans le 6e arrondissement, qui a été érigée dès le VIe siècle sur la rive gauche de la Seine, en tant qu’abbaye bénédictine. Fondée en 558 par Childebert Ier, fils de Clovis, et l’évêque Germain de Paris, l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés était la nécropole royale des rois mérovingiens jusqu’à ce que la Basilique Saint-Denis prenne sa place.

Presque entièrement détruite par les invasions normandes de 863 et le siège de Paris en 885-887, elle a été rebâtie au même endroit à la fin du Xe siècle par l’abbé Morard. Les quatre premiers niveaux du clocher, la chapelle Saint-Symphorien, et la nef de l’église actuelle, de style roman, remontent à cette époque, tandis que le chœur et la Chapelle de la Vierge, de style gothique primitif, sont construits au milieu du XIIe siècle.

Cinq siècles plus tard, la Révolution Française supprime toutes les communautés monastiques de Paris et l’église, centre spirituel du quartier de Saint-Germain-des-Prés depuis plus de douze siècles, est fermée le 13 février 1792. Les bâtiments, devenus biens nationaux, servent alors d’entrepôt pour de la poudre à canon, puis de réserve à charbon. L’église sera finalement rendue au culte en 1803, puis entièrement restaurée par Étienne-Hippolyte Godde et Victor Baltard au milieu du XIXe siècle.

L’Église abbatiale de Saint-Germain-des-Prés, unique bâtiment du complexe encore sur pied aujourd’hui, est classée aux monuments historiques depuis 1862, tandis que les vestiges de l’Abbaye qui n’ont pu être conservés sont inscrits au titre des monuments historiques depuis 1953. De quoi permettre à la doyenne des lieux de culte parisiens de tenir debout encore quelques siècles !

Gravure_Israel_Silvestre_St_Germain_des_prés-paris-zigzag

Gravure de l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés réalisée au XVIIe siècle par Israël Sylvestre