Sur 302 stations de métro parisien seulement 7 font référence à des femmes (Louise Michel, Europe Simone Veil, (Marguerite) Boucicaut, Pierre et Marie-Curie, Madeleine, Chardon-Lagache, Barbès – Rochechouart) Nos stations de métro disent beaucoup sur la place des femmes dans l’espace public.

Avec le projet du Grand Paris – la création de deux nouvelles lignes ainsi que le rallongement de la ligne 4 et 11 – les associations et entreprises se lèvent pour interpeller et solliciter les pouvoirs publiques de féminiser les 60 nouvelles stations qui vont éclore d’ici 2025.

Sur la ligne 4 Barbara, Nina Simone et la résistante Lucie Aubrac devraient voir leur nom placardé dans les souterrains. Un petit pas pour tenter de mieux lutter contre les inégalités hommes / femmes.

À lire également :
4 personnes au m2 dans le métro parisien !
Grève : Zéro métro, zéro bus, zéro RER prévus
Pourquoi c’est la grève totale à la RATP ?
RATP : les changements qui bouleversent nos trajets de rentrée

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités