Le Louvre, Saint-Germain-en-Laye, Fontainebleau, et tant d’autres. La France ne compte plus ses résidences royales.

Et il y a Versailles, THE place to be !

Comment le petit château construit sur des marécages puants est devenu le plus beau palais d’Europe ?

Tout débute avec Louis 13

En août 1607, le jeune garçon découvre le petit village médiéval de Versailles lors d’une chasse avec son père, Henri 4. Plus tard, il deviendra un roi discret et mélancolique. Versailles, à 2h de cheval de la capitale foisonnante, est fait pour lui !

Il faut imaginer un village isolé et difficile d’accès. C’est une cuvette remplie de marécages, infestés de moustiques. Quelle puanteur. Heureusement… il y a d’immenses forêts et dès que son emploi du temps le permet, place à la chasse, bien sûr.

D’ailleurs, Saint-Simon, le chroniqueur de l’époque disait : « le plus triste et le plus ingrat de tous les lieux, sans vue, sans bois, sans eau, sans terre parce que tout y est sable mouvant et marécages… ».

1623 : Louis 13 a 20 ans. Il rase le moulin sur la colline et fait construire à la place un pavillon de chasse : 4 pièces, 1 galerie, quelques dépendances, c’est tout. Il adore son château où les femmes ne sont pas admises ! Il n’y a pas de « chambre de la reine » dans ce premier château…Il déclare même qu’  « un grand nombre de femmes lui gâterait tout ».

Les passe-temps sont en effet, plutôt…virils ! Chasses, visites des plantations et quand le temps est mauvais : réunions militaires au coin du feu,  jeux de tric-trac, d’échecs … Très loin de l’image actuelle, ce premier château forme le cœur de l’actuel édifice, devant la cour de marbre.

versailles-contruction

© Château de Versailles / Jean-Marc Manaï

 C’est Louis 14 qui va le transformer et en faire un palais digne de contes de fées.

Louis connait bien Versailles, il s’y réfugie pendant son adolescence pour échapper à la fronde : la révolte des nobles et du peuple contre le pouvoir. Il se sent humilié et menacé à Paris.

C’est décidé, Versailles deviendra son home sweet home, 3 bonnes raisons à cela :

Première raison : l’adultère
Louis à 23 ans, il n’est pas heureux en ménage et  se console auprès de sa maitresse : Louise de La Vallière. A Paris, ils se retrouvent la nuit en cachette. Les paparazzis se bousculent, l’atmosphère est étouffante. Versailles offre à leur love story l’écrin parfait.

Deuxième raison : le potentiel
Louis est un visionnaire. Il voit au-delà de la nature hostile de Versailles et imagine de merveilleux jardins à la française entourant son palace. Il adorera d’ailleurs  les faire visiter lui-même. Il  écrit même un guide. « La manière de montrer les jardins à Versailles ».

Troisième raison : l’empreinte
Louis 14 appartient à la dynastie des Bourbons qui n’ont encore construit aucun château. Il veut un palais bien à lui construit selon ses plans pour laisser son empreinte.

Et comme Louis est quelqu’un d’obstiné,  Il va faire de cet endroit quelque peu lugubre, un lieu féerique. Versailles avec un grand V met 50 ans à voir le jour. Personne ne comprend cette obstination. Colbert, son bras droit, ose même critiquer le projet, expliquant au roi qu’en délaissant Le Louvre il se trompe.

construction chateau versailles

1663 : Louis est jeune et beau. Il organise à Versailles des fêtes extraordinaires en l’honneur de ses maîtresses. Celle pour Louise de La Vallière durera 2 jours durant lesquels Dancefloor, concerts, expos, feux d’artifice se succèdent.  Une ménagerie  avec toutes sortes d’animaux, des grottes à jeux d’eau, des bassins, des fontaines sont créés et mis en scène. Et Louis est très fier de montrer le grand canal rempli de bateaux : Gondoles, frégates, galères de luxe y flottent. C’est « Le port de Versailles.

 Après de longues hésitations, Louis a décidé de conserver le petit château de son père. A partir de 1668, les travaux avancent bien. Le duo Le Nôtre/ Le Vau est parfait : un paysagiste génial  doublé d’un architecte à la pointe.

A l’intérieur, grande nouveauté, Louis veut loger toute la cour alors le château sera gigantesque. La décoration est époustouflante ! Il fait venir les plus belles sculptures et bronzes de l’antiquité romaine et dépouille la France et l’Europe des plus grands artistes.

Quelques années plus tard en 1672,  le château peut recevoir le conseil pendant quelques jours. Les dorures commencent à briller.

Au fil des ans et des échafaudages, le château a complètement changé.

Versailles_depuis_les_hauteurs_de_Satory

Nous sommes en 1682 : Ça y est : Louis et sa cour quitte Paris. Versailles, jusque-là lieu de fêtes devient résidence royale. Un jeune architecte est nommé : Mansart. Avec le roi ils sont en parfait accord. C’est l’apothéose. Ils  créent à eux deux, des percées monumentales et la fameuse galerie des glaces.

C’est au départ une simple terrasse où le roi aime venir contempler le coucher du soleil, elle sera couverte suite à de nombreux problèmes d’étanchéité. La galerie est née mais pas encore la galerie des glaces. La guerre est déclarée entre Le Brun et Mansart. Le Brun, le peintre veut des tableaux sur tous les murs. Mais Mansart, l’architecte a une meilleure idée : des miroirs qui refléteront les jardins.

Gagné. Le roi adore l’idée. Mais il y a un problème. Le roi veut uniquement du Made in France… Et Venise garde secrètement la recette des miroirs… Comme au foot aujourd’hui on réalise de gros transferts. On achète à prix d’or les gardiens du secret de l’étamage. On crée une manufacture royale : Saint-Gobain. Près de 350 miroirs sont soufflés à la bouche. Les plus grands jamais fabriqués. La galerie des glaces est enfin née. Avec elle, Le luxe à la française…

construction_Versailles_chateau

Le château après le premier agrandissement en 1668
© Photo RMN-Grand Palais  / Gérard Blot

Côté sombre de l’histoire 

Le chantier fait des  milliers de morts ! Les 36000 ouvriers galèrent dans les échafaudages, les plâtres, la poussière…et le paludisme n’arrange rien. Tous les matins, le spectacle est hallucinant : ballet de charrettes pour ramasser les morts sur le chantier.

Dernier grand chantier de Louis : la chapelle royale. Sol en marbre polychrome,  voûte entièrement peinte, le chantier dure, dure, et coûte très cher. Il mobilise 110 sculpteurs, 8 peintres et 2 architectes.

Louis est arrivé à Versailles en jeune homme, il entrera dans cette chapelle en vieillard. Il aura consacré sa vie à bâtir son palais.

versailles-histoire-contruction

La Chapelle royale de Versailles

1715 : A la mort de Louis 14, Versailles se vide. Tout le monde repart à Paris. La vie culturelle et mondaine se passe dans la capitale. Ducs et princes y retrouvent leurs hôtels particuliers.

jardin de versailles

Lorsque Louis 15 a 13 ans, il vient se balader  à Versailles. Et là, c’est la révélation. Il court, émerveillé dans les jardins. Il s’allonge dans la galerie des glaces … Et c’est reparti ! Tout le monde revient à Versailles.

Moins jetset que Louis 14, Louis 15 et Louis 16 aménagent des appartements privés, plus intimes, plus confortables. Moins de fêtes, moins d’étiquette, moins de tout…

Au total : la construction de Versailles aura coûté 81 millions de livres (terrassements, jardins et château) et près de 100 millions de livres pour les meubles et œuvres d’art (Louis 14 se fait faire un trône et du mobilier en argent massif, il y avait même la Joconde à Versailles !). Elle aura permis de soutenir l’industrie du luxe, du BTP, et de nombreux artistes !

Chateau_de_Versailles_histoire

Malgré tout, Louis 14 a réussi. Il a réalisé son rêve : laisser son empreinte.

Encore aujourd’hui Les députés et les sénateurs se réunissent pour modifier la constitution française, les plus grands réalisateurs tournent des scènes de films, les couturiers les plus prestigieux organisent des défilés, et nous tous, visiteurs du monde entier, nous pressons aux  grilles du château comme les courtisans autrefois pour apercevoir le lit de sa majesté…

versailles-we

Les prochaines visites guidées