église-saint-pierre-montmartre-paris-zigzag.JPEG

A moins d’une centaine de mètres du très visité Sacré-Cœur, se cache un petit bijou d’architecture religieuse. L’église Saint-Pierre de Montmartre serait même la plus ancienne église de Paris encore debout !

Une histoire longue de plus 800 ans…

Enracinée sur la butte de Montmartre depuis plus de 800 ans, la petite église Saint-Pierre a connu une histoire mouvementée. Une église abbatiale est en effet construite en 1133, à l’initiative du roi Louis VI le Gros. Celle-ci prend place sur le terrain d’une ancienne basilique mérovingienne du IVe siècle, dont les chapiteaux et les colonnes auraient été réemployés pour la construction de l’église du XIIe siècle.

église-saint-pierre-montmartre-11-paris-zigzag.JPEG
Flickr @hervétherry

Si l’église adopte l’aspect d’une petite paroisse de village, Saint-Pierre de Montmartre était surtout intégré à un vaste ensemble monastique, de 13 hectares, appartenant à des sœurs bénédictines. L’abbesse, c’est à dire la maîtresse de l’abbaye, possédait en cela de nombreux vignobles et détenait un pouvoir de justice sur les habitants de Montmartre. La légende dit que certains cèpes de l’actuel vignoble auraient été plantés par Adélaïde de Savoie, elle-même, la première abbesse de Montmartre, il y a près de 800 ans.

vignoble-paris-zigzag
Le vignoble de Montmartre, vestige de l’ancien domaine monastique. Crédit : Léonard Barbulesco

Une église rarissime 

Longtemps située en dehors des fortifications parisiennes, l’église Saint-Pierre de Montmartre faisait office de lieu de culte pour les villageois de Montmartre, une fonction d’église paroissiale qui transparaît dans sa modeste superficie. A l’intérieur de la paroisse, la nef est de style gothique, comme en témoigne l’emploi de magnifiques croisées d’ogives sur fond blanc.

église-saint-pierre-montmartre-nef-paris-zigzag.JPEG
Flickr @JiPiR

En outre, un petit cimetière datant du XVIIe siècle – le plus ancien cimetière de Paris- abrite près de 80 sépultures. Accolé à la paroisse, il est toujours visible depuis l’extérieur de l’église malgré sa fermeture en 1885 à cause de sa saturation.  Reposent encore, sous le sol de ce cimetière, les corps des anciens habitants de Montmartre (les meuniers, vignerons, paysans…) mais aussi les anciennes sœurs bénédictines. Un réel sentiment de déférence nous inspire à la vue de ce petit cimetière, si petit mais si ancien…

L’histoire de l’abbaye Notre-Dame de Montmartre s’interrompt brutalement en 1794. L’ abbesse est guillotinée, les religieuses renvoyées du domaine et l’abbaye quasiment intégralement rasée. Seule l’église abbatiale est conservée !

Jacques-Auguste_Regnier,_Vue_de_l'église_Saint_Pierre_de_Montmartre_à_Paris,_circa_1820._Coll._part.
Vue de l’église Saint-Pierre de Montmartre en 1820, par Jacques-Auguste Regnier

Lorsque le village de Montmartre est annexé à Paris en 1860, l’église Saint-Pierre de Montmartre devient le plus ancien lieu de culte de Paris encore en activité, avec l’abbaye de Saint-Germain des-Près !eglise-saint-pierre-montmartre-paris-zigzag

A lire également :
5 églises (presque) aussi impressionnantes que Notre-Dame
L’église la plus surprenante de Paris 
Les plus belles rues de Paris