7 des plus anciens commerces parisiens

ancienne-boutique-paris-zigzag

Restaurants à l’ancienne, bars d’époque ou commerces en tout genre, une chose est sûre, certains établissements parisiens semblent rodés face à l’épreuve du temps. Parties intégrantes du Paris historique, ils sont souvent transmis de générations en générations jusqu’à aujourd’hui. Embarquez avec nous, on vous fait découvrir 7 échoppes intemporelles de la capitale.

Deyrolle

Avec ses airs de museum d’histoire naturelle ou d’Arche de Noé, Deyrolle est un véritable cabinet de curiosités en plein cœur du 7e arrondissement de Paris. Depuis 1831, l’institution du domaine de la taxidermie et de l’entomologie propose sur ses deux étages une multitude d’animaux terrestres, marins ou volants empaillés. On vous rassure, aucun animal n’a été tué pour être naturalisé !

deyrolle-paris-zigzag

Instagram @deyrolle.officiel

Deyrolle
46, rue du Bac, Paris 7
Du lundi au samedi, de 10h à 19h

Stohrer

La plus vieille pâtisserie de Paris peut se targuer de plusieurs faits d’armes. Nicolas Stohrer, le pâtissier fondateur de la maison n’est ni plus ni moins que l’inventeur du baba au rhum, alors autant vous dire que le petit dessert vaut le détour dans cette échoppe du 2e arrondissement. Fondée en 1730, la pâtisserie a également eut l’honneur de recevoir la Reine d’Angleterre pour commémorer les 100 ans d’entente entre son pays et la France. Rendez-vous alors dans cet établissement riche en histoire !

stohrer-paris-zigzag

Instagram @stohrer

Stohrer
51, rue Montorgueil, Paris 2
Ouvert tous les jours de 7h30 à 20h30

Le Procope

Créé en 1686 (oui oui, il y a plus de 330 ans), le Procope est tout bonnement le premier café de Paris. Déjà historique en soit nous direz vous, mais le lieu s’est également forgé sa légende pour d’autres raisons. En effet, le Procope devint rapidement le lieu de prédilection des philosophes des Lumières, on dit même que Diderot y aurait écrit plusieurs passages de sa fameuse Encyclopédie. Par la suite, le bar sera considéré comme le centre névralgique de la Révolution et verra passer en son sein un bon nombre de personnages illustres parmi lesquels Victor Hugo, George Sand et même Napoléon, qui y laissa d’ailleurs son chapeau.

procope-paris-zigzag

Instagram @restaurantprocope1686

Le Procope
13, rue de l’Ancienne Comédie, Paris 6
Ouvert tous les jours, de 11h45 à minuit, fermeture à 1h les jeudi, vendredi et samedi

La Tour d’Argent

C’est le plus ancien restaurant de Paris et l’un des plus anciens d’Europe, la Tour d’Argent serait même le lieu où fut introduite et démocratisée la fourchette, par Henri IV. Nombreux sont les propriétaires prestigieux qui se sont depuis succédés à la tête de l‘institution gastronomique. Aujourd’hui encore, la Tour d’Argent ravit les gourmets grâce à sa cuisine moderne et vivante, en témoigne son étoile au Guide Michelin.

tour-argent-paris-zigzag

Instagram @gourmandiseries

La Tour d’Argent
17, quai de la Tournelle, Paris 5
Ouvert du mardi au samedi, de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 21h00

Au Plat d’Étain

C’est presque une référence mondiale dans son domaine, nombreux sont en effet les collectionneurs qui s’empressent aux portes du Plat d’Étain pour y dénicher la perle rare. Le domaine de prédilection de la boutique ? Les figurines de collections et les jouets anciens. Ainsi, on peut remonter toute l’Histoire grâce aux petits personnages, qui peuplent l’échoppe depuis sa création en 1775. Il paraît d’ailleurs que le Général de Gaulle était un client régulier pendant son enfance.

au-plat-etain-paris-zigzag

Instagram @eyecatchphotos

Au Plat d’Étain
16, rue Guisarde, Paris 6
Ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 18h30

Au Chien Qui Fume

Au delà de son nom hors du commun, le restaurant du Chien Qui Fume a une histoire toute particulière. Le restaurant était originellement une auberge à son ouverture en 1740 dans le quartier des Halles, mais ça, c’était avant l’arrivée d’Haussmann, qui rasa le quartier, l’échoppe comprise. Son propriétaire dut alors se réinstaller non loin, rue du Pont-Neuf. Il en profita alors pour renommer les lieux quelques années plus tard, en l’honneur de ses deux chiens, dont il était très fier. De là est né le Chien Qui Fume, proposant aujourd’hui encore le meilleur de la cuisine française traditionnelle.

chien-qui-fume-paris-zigzag

Instagram @celiotte

Au Chien Qui Fume
33, rue du Pont-Neuf, Paris 1

Parapluie Antoine

Surfer sur les tendances, c’est souvent la recette d’un commerce à succès. Monsieur et Madame Antoine semblent l’avoir bien compris, dès leur arrivée à Paris en 1745. Spécialisés dans la vente de parapluies, en tant qu’accessoires incontournables des gentilshommes, ils officièrent alors 15 ans du côté du Pont-Neuf, avant de s’installer vers le Palais-Royal, LE lieu du moment. Depuis, nombreux sont les dandys qui s’y empressent pour se fournir en accessoires d’exception.

parapluie-antioen-paris-zigzag

© Parapluie Antoine

Parapluie Antoine
10, avenue de l’Opéra, Paris 1
Du lundi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 18h30

Crédit photo à la une : ©JLPC

À lire également :
Les anciennes brasseries souterraines de Paris
À quoi ressemblait Paris avant Haussmann ?