La petite histoire de la Tour Saint-Jacques

tour saint jacques paris zigzag

Perdu au milieu des boutiques de la rue de Rivoli se trouve un édifice à l’allure esseulée : la Tour Saint-Jacques. Que fait-elle isolée, dans son square, au beau milieu de Paris ? Nous vous proposons de découvrir la petite histoire de cette belle curiosité bien connue des Parisiens.

En fait, cette tour construite au 16e  siècle était le clocher d’une église détruite à la Révolution : Saint-Jacques la Boucherie. Son nom vient de sa situation géographique : elle se trouve en effet dans la zone de la corporation des bouchers et sur le chemin de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Une statue du Saint domine d’ailleurs la tour.

© ricardoalejandroh

© ricardoalejandroh

La légende raconte que la Tour Saint-Jacques a été sauvée de la destruction lors de la Révolution parce que Blaise Pascal avait réalisé des expériences sur la pesanteur depuis le toit. On retrouve d’ailleurs une statue du penseur à la base de la tour.

Depuis 1965, la tour est redevenue le point de départ de la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle pour de nombreux pèlerins. La Ville de Paris, qui en est propriétaire depuis 1836, a fait installer, à la fin du XIXe siècle, une station météorologique toujours en fonction.

Pour finir, sachez que le square qui entoure la Tour Saint-Jacques, et dans lequel vous vous êtes déjà arrêté, est considéré comme le premier de Paris !

Square de la Tour Saint-Jacques, 75004 Paris

Crédits image de Une : Arturou