fbpx

Connaissez-vous cette mythique brasserie Belle Époque à Paris, où est né le gallopin de bière ?

© Brasserie Gallopin
Par clementine

Paris et ses brasseries… Voilà un belle histoire d’amour ! De la classique qui fait l’angle aux institutions de la Belle Époque, Paris ZigZag vous emmène à la découverte de ces monuments parisiens qui font tout le charme de la ville. Face à la Bourse, le Gallopin oscille entre passé et présent, entre classicisme et innovation. On vous raconte.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Fondé en 1876, Le Gallopin est bien plus qu’un simple restaurant. C’est une institution qui a su traverser les époques en préservant son charme d’antan. Niché face au Palais Brongniart, l’établissement respire l’histoire parisienne, ayant accueilli des générations de convives, des célébrités aux amateurs de cuisine raffinée, des boursicoteurs venant fêter la fin de la journée aux travailleurs voulant des plats tradis. Ouvert par Gustave Gallopin, ce simple débit de bière s’est agrandi au fil du temps. C’est ici qu’a vu le jour le concept de « gallopin de bière », un demi demi de 12,5 centilitres, servie dans une chope en argent, pour être toujours frais, que certains s’enquillent toujours aux quatre coins de la France.

Un décor hors du temps

Si le restaurant a été modernisé au fil des décennies, il a su garder son charme authentique, notamment la verrière Eiffel installée à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889, les boiseries élégantes titillées par le cuivre. Les serveurs ont, eux aussi, gardé la tenue avec un tablier blanc.

C’est dans les plus vieux pots…

La carte du Gallopin a su, avec le temps, garder une constance à toute épreuve. Si l’on vient évidemment ici pour manger les grands classiques bourgeois délaissés des autres tables parisiennes (coucou l’artichaut vinaigrette, le foie de veau ou l’omelette norvégienne), la carte fait quelques petites incartades vers des destinations moins attendues comme avec les nems ou le saumon miso. Quelle que soit la direction prise, il n’en reste pas moins que c’est le produit qui est mis en avant.

inscription

Un lieu qui vit

De tout temps, cette brasserie a veillé à mettre les liquides au même rang que les plats. Cela passe donc par une carte des cocktails très travaillée et une sélection de vins pertinente, le tout, 100% français s’il vous plaît. Déjà il y a un siècle, les bouteilles de champagne attendaient de fêter le « coup de Bourse » du jour dans une baignoire en zinc. Qu’on se le dise, Le Gallopin est depuis toujours un lieu de rendez-vous des épicuriens en quête d’une expérience gastronomique sans pareille. Que ce soit pour un dîner en tête-à-tête, un repas d’affaires ou une célébration spéciale, l’ambiance chaleureuse et l’accueil attentionné font de chaque visite une célébration de la joie de vivre à la française. Et ici, on n’est jamais à l’abri que le simple dîner se dévergonde en soirée !

Le Gallopin, 40 rue Notre-Dame des Victoires, Paris 2e

Photo : @gallopinparis



Visite Guidée

Le Paris des francs-maçons

Je m'inscris

News populaire