5 lieux hantés qui donnent le frisson à Paris

manoir-piano-pavlovich-pairs-zigzag

Envie de grands frissons ? Paris concentre quelques lieux de curiosité légendaires, aux histoires plus abracabrantesques les unes que les autres… Découvrez 5 lieux aussi passionnants qu’inquiétants !

La maison hantée de l’Avenue Frochot

La maison portant le numéro 1 de la cossue avenue Frochot serait hantée. Le compositeur Victor Massé et le critique de théâtre Mathieu Galey y seraient tous deux morts d’une sclérose en plaques, alors que la femme de ménage du directeur des Folies Bergère y aurait été sauvagement assassinée. Certains affirment même entendre les cris de cette dernière à la nuit tombée…

L’histoire aurait pu s’arrêter là si Sylvie Vartan n’avait pas alimenté encore un peu les rumeurs : l’interprète de La Maritza a acheté la maison au début des années 1970, mais a pris la fuite au bout de seulement quelques jours, pour des raisons mystérieuses !

avenue-frochot-maison-hantée-paris-zigzag

1 avenue Frochot, Paris 9

La Villa Bela Kiss

Cette demeure paraît tout droit sorti d’un film de Tim Burton ! Protégée par une large grille qu’il faut escalader pour y accéder, la Villa Bela Kiss est tout à fait pittoresque. Avec son imposante toiture à pignons digne d’un château de la Renaissance et ses murs extérieurs en pierre de taille, elle apparaît comme un vestige d’un autre temps, littéralement perdu en rase campagne. À l’intérieur, on trouve encore quelques meubles et objets d’origine comme ce piano qui continue à prendre la poussière. Sur les murs décrépits, quelques tags sont venus s’apposer.

À visiter un soir d’orage pour des frissons garantis ! A noter toutefois que la Villa Bela Kiss n’est qu’un nom d’usage attribué par les amateurs d’urbex qui tiennent à conserver l’adresse de ce lieu secrète.

villa-bela-kiss-paris-zigzag

Crédit photo : Urbex Session

La chapelle Notre-Dame de la Consolation

Inaugurée en 1900, cette chapelle est en réalité un monument destiné à rendre hommage à plusieurs victimes. Le 4 mai 1897, des dizaines de personnes périssent à l’emplacement même de l’église, dans l’incendie du bazar de la Charité. Avec une telle histoire, rien d’étonnant à ce que des visiteurs aient entendu des bruits stressants et aient même été témoins d’apparitions paranormales. Depuis, le lieu s’est fait une jolie réputation pour ses phénomènes paranormaux.

chapelle-notre-dame-de-la-consolation-paris-zigzag

Notre-Dame de la Consolation
23 Rue Jean Goujon, Paris 8

Les Catacombes de Paris

Comment frissonner à Paris sans évoquer les Catacombes ? Un lieu qui semble même avoir été créé pour ce type événements. Un lieu souterrain, rempli d’ossements humains et théâtre de nombreuses légendes glauques…

L’histoire de ce lieu commence en fait en 1785 lorsqu’on prononça la suppression et l’évacuation du cimetière des Innocents. D’anciennes carrières furent alors choisies pour déposer les ossements et le transport des restes put commencer, le tout de nuit bien évidemment. Jusqu’en 1814,  le site va recueillir les ossements de tous les cimetières de Paris et devenir un véritable phénomène. C’est donc parti pour une balade de plusieurs heures entre les ossements et les couloirs angoissants. Inquiétant mais terriblement addictif, comme en témoigne les nombreux curieux qui se pressent chaque jour devant l’entrée des Catacombes…

catacombes-de-paris-paris-zigzag

Les Catacombes de Paris
1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy (place Denfert-Rochereau), Paris 14
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 20h30
01 43 22 47 63

Le mystérieux passage de la Sorcière

Reliant la rue Junot à la rue Lepic, l’une des plus fameuses artères montmartroises, le passage de la Sorcière continue encore d’intriguer les passants d’aujourd’hui. La raison ? Au sommet d’un grand escalier menant à une allée pavée, un gros bloc de pierre trône en plein milieu. Curieux…

En réalité, ce drôle de rocher était autrefois une fontaine, autrement dit une « Sourcière » à l’époque où Montmartre était encore un maquis. Avec le temps, elle s’est rebaptisée sorcière… Logique ! Au delà de cette petite anecdote, se cache aussi une autre légende, plus fantastique…

Face au rocher, une grande maison cossue protégée par un haut portail interpelle le regard. Par le passé, certains affirmaient qu’une vieille femme perdue à l’allure de sorcière habitait les lieux. On ne sait pas de quand date exactement cette légende, mais on date sa naissance au XIXème siècle, car la maison de style Directoire fut bâtie en 1871. Des géologues ont récemment établi l’origine géographique du rocher : il proviendrait de la Marne, aux environs de Reims.

rocher-de-la-sorciere-paris-zigzag

Crédit photo : Blog Rosalie dans tous ses états

Passage de la Sorcière
Accès par le 23 Avenue Junot ou le 65 rue Lepic, Paris 18

À lire aussi :
La mystérieuse demeure proche de Paris
Le château de verdure, un manoir hanté proche de Paris
Les 6 endroits abandonnés de Paris et sa région

Crédit photo de Une : Instagram  @davidlambesc