Le dernier moulin à vent de Paris

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

Au détour d’une promenade sur la Butte, on a forcément déjà tous croisé le chemin du Moulin de la Galette, ce resto gastronomique champêtre situé au devant d’un ancien moulin à vent. Cependant, beaucoup ignore tout ou presque du glorieux passé de cet endroit tant emblématique dans le quartier. Avant d’accueillir tous les petits gourmets de la ville, le Moulin de la Galette a longtemps attiré une clientèle beaucoup plus populaire. Véritable fabrique de farine depuis 1622, il se transforme, dès 1834, en authentique guinguette. Retour sur l’histoire de ce précieux héritage parisien.

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

En achetant les deux moulins de la rue Lepic, le « Blute-fin » et le « Radet », en 1809, la famille Debray était loin de se douter que leur petit coin de campagne montmartrois entrerait dans la légende. Il faut savoir qu’à cette époque, le quartier de Montmartre ne faisait pas encore partie de la commune de Paris. Entre eux, se dressait le mur des Fermiers généraux. Cela n’empêchait pas, pour autant, les Parisiens de s’y rendre pour apprécier une balade au grand air et goûter, au passage, aux succulentes galettes de la mère Debray. Faites à base de farine de seigle directement extraite du moulin, ces petits pains se dégustaient avec un verre de lait, et bientôt, un verre de vin local, pressé sous les meules des Debray.

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

Le moulin de la Galette, vers 1900. © Albert Harlingue / Roger-Viollet

En 1834, les moulins Debray voient leur activité flancher face à la concurrence et se reconvertissent, dès lors, en bal populaire. Connu d’abord sous le nom de Bal Debray, il change d’appellation en 1895 pour s’appeler « le Moulin de la Galette ». Le succès est immédiat ! Tous les dimanches et jours fériés, la clientèle s’y presse pour danser la polka, le quadrille, le chahut, le cancan et le french-cancan. D’abord guinguette à ciel ouvert, une salle de bal fermée est par la suite construite, près du Radet. À partir des années 1900, le Moulin de la Galette gagne en popularité et devient très vite le repaire privilégié de nombreuses célébrités (peintres, dessinateurs, acteurs…).

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

Affiche du moulin de la Galette, en 1896. © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

Le Moulin de la Galette, vers 1900. © Albert Harlingue / Roger-Viollet

La guinguette ayant fait son temps, la salle de bal accueille, au milieu du 20ème siècle, un Music-hall, puis des plateaux de télévision et de radio. Le moulin, lui, est restauré en 1978, mais ne sera plus jamais réutilisé. Inscrit au titre des monuments historiques en 1958, il est considéré, à ce jour, comme le dernier moulin à vent en état de marche de Paris.

moulin-de-la-galette-montmartre-paris-zigzag

Queue devant le dancing du Moulin de la Galette, vers1938-1939. © LAPI / Roger-Viollet

Où ? 77, rue Lepic, 75018

Photo de couverture : Le moulin de la Galette vers 1910. © Albert Harlingue / Roger-Viollet

Vous en voulez plus ? Inscrivez-vous !
Pour recevoir LE MEILLEUR DU PARIS INSOLITE ET SECRET par mail