Pourquoi la Marseillaise s’appelle-t-elle ainsi ?

La_Marseillaise_Jean_Béraud,_1880

Comment et pourquoi une chanson composée à Strasbourg par un soldat jurassien et scandée par des dizaines de révolutionnaires au coeur de Paris s’est retrouvée à porter le nom de « Marseillaise » ? En voilà une question qui mérite un peu d’attention !

Une histoire qui se forge aux quatre coins de la France

Écrite dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 par le soldat Rouget de Lisle, la Marseillaise fera, dès ses débuts, des émules à travers tout le pays. Et pour cause, nous sommes en pleine Révolution Française, mais également aux premières heures de la guerre contre l’Autriche, et les chants patriotiques sont des instruments de propagande, de réconfort et de révolte essentiels pour les insurgés ou les troupes armées. Tout au long de l’été 1792, le chant de guerre de Rouget de Lisle, alors connu sous le nom de « Chant de guerre pour l’armée du Rhin », est ainsi repris par plusieurs troupes de fédérés à travers le pays.

Tant est si bien que, dès le mois de juillet 1792, ce chant né dans un petit appartement strasbourgeois se retrouve du côté de Montpellier, puis de… Marseille ! Le chant est en effet récupéré par les volontaires marseillais qui s’apprêtent à rallier Paris pour prêter main-forte aux révolutionnaires parisiens : c’est ainsi qu’ils entonnent, en entrant dans Paris le 30 juillet 1792, cette chanson qu’ils ont rebaptisée « Chant de guerre des armées aux frontières ».

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise pour la première fois à l'hôtel de ville de Strasbourg ou chez Dietrich en 1792 (Pils, 1849)

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise pour la première fois à l’hôtel de ville de Strasbourg ou chez Dietrich en 1792 (Pils, 1849)

Pour les Parisiens qui entendent cet hymne guerrier pour la première fois, il devient immédiatement l’hymne des Marseillais, puis la Marseillaise. Quelques jours plus tard, le 10 août 1792, Parisiens et Marseillais s’associaient pour faire tomber les Tuileries, événement qui marquera la chute de la monarchie constitutionnelle et le début de la première Terreur.

Et pour ceux qui se demandent depuis quand la Marseillaise est l’hymne national de la France, sachez qu’elle a été déclarée une première fois chant national le 14 juillet 1795, qu’elle ne le restera que pendant neuf ans jusqu’à l’accession au trône de Napoléon 1er en 1804, puis redeviendra l’hymne officiel de la France sous la Troisième République, en 1879. Cela ne fait donc que 140 ans !

À lire également : Pourquoi le coq est l’emblème de la France ?

Peinture de Une : Jean Béraud, La Marseillaise, 1880