fbpx

Comment le chateau de Versailles est devenu un site militarisé en 1940 !

Château de Versailles © Adobe Stock
Par Alexandre M

C’est à lui que l’on pense en premier lorsque l’on évoque les plus beaux châteaux de France et c’est encore lui qui nous vient en tête lorsqu’il faut parler du règne de Louis XIV : le château de Versailles. La demeure royale par excellence voulue par le Roi-Soleil continue, plus de 300 ans après sa création, à fasciner et attirer des millions de curieux. Sa célèbre Galerie des Glaces, le Grand Appartement du Roi et bien entendu ses Jardins, sans oublier le Petit et le Grand Trianon, une journée ne serait pas suffisante pour profiter pleinement de ce site exceptionnel. Un lieu qui a accueilli les plus belles réceptions mais qui a également connu des heures bien plus sombres…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un palais qui n’a pas toujours été le théâtre des plus grands fastes

Si Versailles vit l’apogée des Bourbons, il fut aussi l’un des témoins privilégiés de sa chute, puisque c’est à Versailles que se tinrent les états généraux de 1789. Le départ de la famille royale, ainsi que tout le mobilier, fut un coup terrible, même si le château demeura un lieu de fêtes et de réceptions par la suite. Le Second Empire utilise en effet le château en parfait lieu de réception, pour mettre en avant son pouvoir. Toutefois, les décennies qui vont suivre sont moins glorieuses. À la suite de la défaite de Sedan pendant la guerre franco-allemande de 1870, la France est vaincue et le château devient le quartier général de l’armée prussienne lors du siège de Paris. Autrefois source d’émerveillement, la galerie des Glaces sert alors d’hôpital. Mais le coup de massue le plus terrible intervient 70 ans plus tard. Défait en un temps record par l’armée allemande au début de la Seconde Guerre mondiale, la France subit une période terrible connue comme l’Occupation. Paris passe sous contrôle allemand et des panneaux en langue germanique sont ainsi disposés dans la capitale. Bien qu’à 1h de Paris, le château de Versailles n’échappe pas à la situation. À la fin des années 30, alors que la guerre semble inévitable, le château de Versailles a organisé discrètement l’évacuation de ses trésors vers des lieux de dépôts tenus secrets, via ce qu’on appelle son programme de “défense passive”. 

L’armée allemande investissant le château de Versailles à l’été 1940 © Château de Versailles
L’armée allemande investissant le château de Versailles à l’été 1940 © Château de Versailles

Comment le plus beau château de France est devenu un site militarisé

Fermé au public, alors que la population a déjà quitté la ville, la Wehrmacht envahit le 14 juin 1940 le château de Versailles. À travers la portée symbolique de cet évènement, Hitler réalise ainsi son rêve de revanche par rapport au traité de Versailles post-Première Guerre mondiale. Il faut dire que l’armée allemande n’a pas eu à batailler pour accéder au château puisque seuls quatre hommes protègent Versailles. 24 heures plus tard, la victoire est totale avec une image qui reste gravée en tête : celle du drapeau nazi flottant au-dessus du château souhaité par le Roi-Soleil pour asseoir la puissance de la France. Mais Versailles n’a déjà plus grand-chose à voir avec la demeure royale qu’elle était : outre l’enlèvement d’œuvres, les accès à la galerie des Glaces ont été murés et le Grand Canal asséché pour tromper les aviateurs ennemis avant le début du conflit. Le 18 juin 1940, soit le jour de l’appel du général de Gaulle, les Allemands installent des batteries de DCA dans les jardins du château et, ainsi, la résidence principale des rois de France se militarise peu à peu… Une fois l’armistice signé, les troupes allemandes se rendent en très grand nombre au château de Versailles durant l’été 1940. Les soldats se pressent pour découvrir les salles historiques, notamment la célèbre galerie des Glaces, mais aussi se photographier dans l’Orangerie, dans les jardins ou dans les Grands appartements. Joseph Goebbels visite quant à lui le château et le Grand Trianon le 1er juillet de cette même année.

http://bit.ly/visitespariszigzag

Une occupation de 4 ans lourde de conséquences

Tout comme à Paris, les panneaux dans les rues de Versailles sont aussi bilingues, tandis que la Wehrmacht prend ses quartiers dans les Grandes et Petites Écuries. Sur pression des autorités allemandes, la remise en état du château de Versailles débute en 1941, avec un vaste programme de réorganisation du musée mis en place. Dans les jardins, il faut également nettoyer les allées, désormais encombrées de feuilles mortes et de hautes herbes, tandis que les statues, entreposées ailleurs en France, retrouvent leurs places. Le 1er juin 1941, une partie du château rouvre au grand public, notamment les salles du XVIIe siècle, dix nouvelles salles dédiées au XIXe et une petite salle consacrée à quelques figures de la dernière guerre. Quant aux Grands Appartements, ils ne sont accessibles qu’aux soldats allemands. Les Allemands occupent finalement Versailles pendant 4 ans, jusqu’en août 1944 où les derniers convois allemands quittent Versailles. À la fin de la guerre, les œuvres sont raccrochées et des travaux de restauration commencent, notamment dans la chambre de la Reine. À cause de l’occupation allemande, des combats éprouvants en 1944 et d’hivers particulièrement violents, le château et les jardins sont dans un état déplorable. S’il faut attendre 1946 pour que le château rouvre au public, plusieurs mécènes viennent en aide au château dans les années 50, suite à l’appel par voie radiophonique du conservateur en chef Charles Mauricheau-Beaupré. Ce dernier fait prendre conscience de l’état de l’ancien palais royal en expliquant que: “Ce n’est pas seulement un chef-d’œuvre que l’art de la France doit craindre de voir disparaître, mais en chacun de nous une image de la France qu’aucune autre ne saurait remplacer”.

Des soldats allemands visitant la Galerie des Batailles © Collection particulière/Didier Saulnier
Des soldats allemands visitant la Galerie des Batailles © Collection particulière/Didier Saulnier

 

À lire également : Connaissez-vous l’histoire incroyable du Louvre miraculeusement sauvé de la destruction ?

Image à la une : Château de Versailles © Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire