fbpx

Portrait du bohème, un vagabond sans-le-sou devenu « bobo »

Almeida Júnior, Le Repos du modèle, 1882
Par Romane Fraysse

Le bohème semble être un terme passe-partout dont on peine à définir le sens. La faute à ses origines confuses, ce type social étant né dans l’imaginaire français sous les traits d'un vagabond sauvage qui proviendrait de la région de Bohême. Puis, la Révolution va prendre pour sympathie cette figure romantique, écrivaine à ses heures perdues, qui s’oppose aux tendances consuméristes de la nouvelle société industrielle du XIXe siècle. Mais comme toute voix subversive, celle-ci a fini par se conformer sous l’étiquette contemporaine de « bobo ».

Cet article est réservé aux membres Zigzag. Pour accéder à tous les articles en illimité et soutenir Paris Zigzag cliquez sur s’abonner.



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Je m'inscris

News populaire