fbpx

Savez-vous quel célèbre plat français a été inventé dans ce magnifique passage couvert ? Vous allez peut-être le déguster pour les fêtes !

Le passage des Princes © Ced Em
Par AxelleC

En explorant la passionnante histoire de la gastronomie française, on se rend compte que parfois, certains plats prestigieux ont été inventés complètement par hasard ! C’est notamment le cas de celui qui a vu le jour dans ce magnifique passage couvert parisien au milieu du XIXe siècle, et que vous allez peut-être retrouver sur votre table pendant les fêtes…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Séduire la clientèle américaine

Le chef Pierre Fraysse ouvre son premier restaurant en plein coeur de Paris en 1854, dans le passage Mirès aujourd’hui nommé passage des Princes. Pour plaire à la clientèle anglo-saxonne, il l’appelle le “Peter’s” : et oui, il a travaillé comme cuisinier à Chicago et compte bien séduire les visiteurs américians de passage dans la capitale. Il est d’ailleurs prêt à tout pour les impressionner, jusqu’à faire venir dans son restaurant un ourson de Sibérie et installer un bassin avec des crocodiles vivants !

Le passage Mirès devenu passages de Princes
Le passage Mirès devenu passages de Princes

Une recette improvisée

Mais un soir, alors qu’il s’apprête à suspendre son tablier et rentrer se coucher, 3 clients américains arrivent… Sauf qu’il ne reste plus rien à manger ! À part peut-être un homard cuit au fond du garde-manger, qui n’est plus de première fraicheur mais qui pourrait sûrement être accommodé. Pierre Fraysse va alors puiser dans ses origines méridoniales (il vient de Sète) pour improviser une sauce tomate avec du piment, de l’ail, des aromates, un peu de vin blanc et du cognac. Les américains adorent et lui demandent le nom de ce plat délicieux : “et bien… euh… c’est un homard… euh… à l’américaine !” dit-il pour leur faire plaisir.

Homard à l'américaine © Pavillon France
Homard à l’américaine © Pavillon France

Un plat devenu mythique

Le homard à l’américaine de Pierre Fraysse va faire le tour de France, jusqu’en Bretagne. Cependant, là-bas en 1938, on le renomme “homard à l’armoricaine“… Prétendant même que la recette est d’origine bretonne ! Quoiqu’il en soit, ce plat est devenu un incontournable des grandes tables parisiennes et est entré dans l’histoire de notre gastronomie. Il fait partie des 50 anecdotes passionnantes et surprenantes que vous pouvez retrouver dans l’un de nos livres préférés de l’année : “La Frite de Madame Mérigot” aux Editions 41. Un ouvrage unique d’Henri-Daniel Wibaut qui nous raconte ces histoires truculentes à l’origine de notre gastronomie, du Moyen-Âge à nos jours !

La Frite de Madame Mérigot © Editions 41
La Frite de Madame Mérigot © Editions 41

inscription

Crédit photo de une : Le passage des Princes © Ced Em

A lire également : Cette visite guidée insolite vous emmène dans les plus beaux passages couverts de Paris !

A. C.



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire