fbpx

Savez-vous pourquoi les toits des immeubles parisiens sont gris depuis l'époque haussmannienne ?

Toits de Paris © Adobe Stock
Par AxelleC

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les toits de Paris étaient gris ? Avez-vous remarqué qu’il s’agissait surtout des immeubles haussmanniens ? Quelle est cette matière ? Quelle est son utilité ? Aujourd’hui, on vous raconte l’histoire de cette particularité typiquement parisienne qui fait tout le charme de la capitale…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

L’époque haussmannienne

Tout commence lorque Napoléon III confie la transformation de Paris au baron Haussmann au milieu du XIXe siècle. Après un voyage en Angleterre où il a été émerveillé par Londres, l’empereur souhaite moderniser la capitale française, élargir les rues, aérer et embellir. Les célèbres immeubles haussmanniens s’érigent alors partout dans la ville, et pour leurs toits, Haussmann cherche un matériau pas cher, léger, facile à découper et à installer… Il choisit donc le zinc et l’ardoise ! 

Toits de Paris © Adobe Stock
Toits de Paris © Adobe Stock

Sous les toits gris

Si la couleur grise des toits est devenue un symbole de Paris, leur forme participe aussi à cette image d’épinal, notamment avec les petites cheminées en argile et les fenêtres-lucarnes appelées des “chiens-assis”. Les nouveaux matériaux utilisés par Haussmann permettaient en effet aux architectes d’utiliser peu de charpentes et donc de créer plus d’espace pour habiter le dernier étage. C’est ainsi que sont nées les fameuses chambres de bonnes sous les toits, où vivaient les domestiques !

Toits de Paris © Adobe Stock
Toits de Paris © Adobe Stock

Un savoir-faire parisien

Depuis une dizaine d’années, le savoir-faire des couvreurs zingueurs est étudié pour apparaître au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Cette inscription permettrait de reconnaître leur travail unique au monde, de le préserver, et qui sait, de faire naître des vocations… En attendant d’avoir le fin mot de l’histoire, si vous souhaitez découvrir plus d’anecdotes sur ce sujet on vous conseille vivement de participer à notre prochaine de visite insolite du Paris d’Haussmann ! On vous laisse aussi admirer les toits de Paris en images :

http://bit.ly/visitespariszigzag

Crédit photo de une : Toits de Paris © Adobe Stock

À lire également : Savez-vous pourquoi les immeubles haussmanniens n’ont un balcon filant qu’aux 2e et 5e étages ?

A. C.



Visite Guidée

Le Paris des francs-maçons

Je m'inscris

News populaire