fbpx

Urban eXperiment, un gang secret qui redonne vie aux monuments parisiens !

Par Sarra

A Paris, il existe un groupe clandestin qui opère dans la plus grande discrétion depuis maintenant plus de 30 ans ! Leur terrain de jeu ? Tous les recoins de la capitale, aussi bien les espaces totalement délaissés que les hauts lieux de Paris. Un gang pas comme les autres dont les crimes, animés par le désir de redonner vie et éclat à des sites délaissés, restent bien souvent dans l’ombre…

La création d’Urban eXperiment, un jeu d’enfant !

Tout commence dans les années 80, Andrei, un jeune collégien, veut impressionner deux de ses camarades de classe. Il leur raconte que la nuit, lui et un autre camarade de classe, Peter, pénètrent illégalement dans des sites sans jamais se faire prendre, et annonce que pour leur prochaine escapade, ils comptent s’attaquer au Panthéon. Et pour ne pas perdre la face devant ses amis, il décide d’aller au bout de son projet et d’emmener ses camarades avec lui pour prouver ses exploits ! L’infiltration nocturne de ces jeunes collégiens dans ce célèbre monument parisien est si facile qu’ils décident de ne pas s’arrêter là

© Philippe Lavieille

Paris disposant d’impressionnants réseaux souterrains, notamment les catacombes dont les tunnels s’étendent sur 350 km, il suffit d’explorer un peu ces souterrains pour atteindre de nombreux sites sans passer par l’entrée principale !  Des chemins que ces jeunes adolescents n’ont pas hésité à emprunter pour préparer leurs nouvelles infiltrations ! C’est d’ailleurs au cours d’une de ces promenades souterraines qu’ils découvrent un tunnel rempli de câbles électriques, qu’ils décident de longer pour découvrir leur provenance. Et c’est là qu’ils réussirent leur second exploit, infiltrer le ministère des télécommunications ! Une fois de plus le manque de sécurité leur permirent de visiter pendant plusieurs heures le bâtiment sans se faire prendre par les gardes. Et en fouillant un peu, ils tombèrent sur un trésor inespéré, les plans des réseaux de tunnels souterrains de la capitale dont ils s’empressèrent de faire une copie ! C’est ici que débute l’aventure de l’organisation clandestine : Urban eXperiment !

Urban eXperiement ou le gang secret en mission pour la culture !

© Urban eXperiment

Suite à l’acquisition des précieux plans des souterrains parisiens, le groupe Urban eXperiment s’est peu à peu constitué. Depuis près de 30 ans, ce gang parisien n’a cessé de croître, revendiquant près de 15 opérations secrètes de restauration, dont très peu ont été découvertes à ce jour.  Des exploits audacieux qui se déroulent souvent dans les plus vieux quartiers de la capitale, qu’ils pénètrent grâce à un travail d’infiltration spectaculaire ! Si l’on sait peu de choses sur ce groupe, quelques informations ont filtré ces dernières années, notamment par l’intermédiaire du porte-parole d’Urban eXperiment, Lazar Kunstmann. On sait donc désormais que l’organisation est composée de différents groupes, dont les plus célèbres sont la Mouse House, une équipe entièrement féminine spécialisée dans l’infiltration, Untergunther dont les actions se concentrent sur la restauration et la Mexicaine  de Perforation qui s’occupe quant à elle de l’organisation d’événements dans des lieux insolites ! Au total, Urban eXperiment est composé de près de 150 personnes travaillant dans l’ombre. Leurs exploits sont rarement découverts, et chaque fois que le public a eu vent de leurs prouesses, c’est avec beaucoup d’intérêt et de curiosité qu’ils ont été accueillis. Un sentiment que les autorités ne partagent malheureusement pas…

Une salle de projection dans les sous-sol du Palais de Chaillot !

© G.V.

C’est en 2004 qu’on entend parler pour la première fois de ces hommes de l’ombre. Informées par l’ex-petite amie d’un membre de l’Urban eXperiment, les autorités découvrent dans les anciennes carrières du Palais de Chaillot d’étranges installations… Il s’agit d’une salle de projection clandestine pouvant accueillir jusqu’à 20 spectateurs, mais aussi d’une salle à manger et un bar ! Pourtant trois jours plus tard, il n’y plus rien sur les lieux ! Plus aucune trace de ces espaces complètement aménagés, la seule preuve du passage de ce groupe, une note sur laquelle est inscrit “Ne pas chercher”. Une affaire tellement insolite qu’elle a rapidement fait la une de tous les médias, et a même fasciné à l’étranger ! On apprendra plus tard qu’il s’agissait de l’œuvre du “Mexicain de Perforation”, l’une des branches du groupe Urban eXperiment.

La restauration de l’horloge du Panthéon !

Un an plus tard, c’est au Panthéon que l’on retrouve ses spécialités d’infiltration ! Après avoir investi clandestinement les lieux pour organiser des projections de films ou monter des pièces de théâtre, l’un des fondateurs d’Urban eXperiment, Jean-Baptiste Viot horloger de profession, découvre que l’horloge du Panthéon ne fonctionne plus. Une aberration pour lui qu’une telle pièce  datant du 19ème siècle soit ainsi laissée à l’abandon ! Il décide alors, avec l’aide de 7 autres membres de la branche Untergunther spécialisée dans la restauration, de remettre en marche ce chef-d’œuvre avant que la rouille ne le condamne à jamais !  Et comme 30 ans auparavant, c’est avec une facilité déconcertante qu’ils réussissent à occuper les lieux pendant près d’un an, installant même une sorte d’atelier avec des fauteuils, un petit coin cuisine et même un potager sur la terrasse.

© Panthéon

Et au fil des mois, ces restaurateurs de l’ombre ont pu démonter, nettoyer et réparer totalement l’horloge en remplaçant les pièces endommagées pour la modique somme de 4000e. Mais pour qu’une horloge fonctionne correctement, elle a besoin d’être entretenue, c’est pourquoi ils décident d’informer l’administrateur du Panthéon de la remise en service de l’horloge, qu’ils soupçonnent d’ailleurs d’avoir été sabotée par l’employé chargé de la remonter chaque semaine… Mais la nouvelle est très mal accueillie par le Centre des Monuments Nationaux, qui voit dans cette affaire le risque d’une remise en cause de la sécurité du site. C’est pourquoi ils décident de poursuivre Urban eXperiment à plusieurs reprises, sans qu’aucun jugement n’aboutisse à une condamnation. Pour couronner le tout, l’horloge est à nouveau mise hors service après qu’un nouvel administrateur ait demandé que la nouvelle roue d’échappement soit retirée. Mais les Unthergunthers frappent à nouveau en volant la pièce en attendant qu’une nouvelle direction prenne le relais et décide de la remettre en place. Un scénario qui se réalisera 12 ans plus tard, et l’ironie est que le même Jean-Baptiste Viot sera chargé de ce projet, officiellement cette fois ! 

Depuis, Urban eXperiment est retourné travailler dans l’ombre sans jamais plus dévoiler un de ses projets. Et si l’on sait que le groupe est toujours actif, c’est grâce aux quelques interventions de son représentant public, Lazar Kunstmann, qui continue à entretenir le mystère.

A lire également : Cartouche, le chef de gang parisien    //  A Paris, bientôt une expo gratuite pour nous dévoiler les secrets de la restauration des oeuvres d’art ! 



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire