fbpx

Connaissez-vous ce curieux vestige qui raconte l'histoire d'un quartier parisien ?

Le regard Saint-Martin à Belleville
Par clementine

Exposé à la vue de tous mais pas forcément remarqué, le regard Saint-Martin de Belleville est un lieu méconnu mais qui a revêtu une importance cruciale dans l’approvisionnement en eau de la capitale.

Le rôle des regards

Les regards ont une fonction bien particulière : ils permettent de masquer l’entrée d’une galerie souterraine où l’eau s’écoule. Au XIIIe siècle, la ville a commencé à établir un réseau complexe d’approvisionnement en eau pour répondre aux besoins croissants de sa population en expansion rapide. La topographie de Belleville, surplombant la ville, offrait un accès privilégié aux sources d’eau. Cette position élevée garantissait un écoulement naturel de l’eau vers Paris, minimisant ainsi le besoin de systèmes complexes de canalisations. En outre, Belleville était entourée de nombreuses sources d’eau naturelles, fournissant un approvisionnement abondant et continu. À une époque, la colline de Belleville comptait une quarantaine de regards pour accéder à l’eau.

Une histoire liée aux besoins d’approvisionnement en eau

Celui-ci semble avoir été établi au Moyen Âge par les religieux du prieuré Saint-Martin-des-Champs qui cherchaient à prélever l’eau de la rivière qui descendait Belleville pour alimenter leurs bâtiments et jardins. Si la date précise de construction est inconnue, le bâtiment porte les traces de son histoire. Il est, en effet, avéré que la petite bâtisse a été rénovée en 1633 et 1722, comme le révèle un texte en latin gravé sur son fronton “« Fontaine coulant d’habitude pour l’usage commun des religieux de Saint-Martin de Cluny et de leurs voisins les Templiers. Après avoir été trente ans négligée et pour ainsi dire méprisée, elle a été recherchée et revendiquée à frais communs et avec grand soin, depuis la source et les petits filets d’eau. Maintenant enfin, insistant avec force et avec l’animation que donne une telle entreprise, nous l’avons remise à neuf et ramenée plus qu’à sa première élégance et splendeur. Reprenant son ancienne destination, elle a recommencé à couler l’an du Seigneur 1633, non moins à notre honneur que pour notre commodité. Les mêmes travaux et dépenses ont été recommencés en commun, comme il est dit ci-dessus, l’an du Seigneur 1722 »

inscription

Une petit bâtiment discret

Les regards ont avant tout une fonction pratique. Ainsi, leur construction est assez sommaire, en pierre du sol au toit, simplement pourvu d’une porte en bois. Sur ses façades, on peut donc voir le texte ainsi que les restes d’un écusson sculpté en haut à gauche de la porte.

Aujourd’hui, le regard Saint-Martin de Belleville demeure un témoin silencieux de l’histoire de Paris. Bien que son rôle principal dans l’approvisionnement en eau de la ville ait diminué avec le temps, il reste un symbole de l’ingéniosité et de l’ingénierie qui ont permis à Paris de prospérer au fil des siècles. Le quartier de Belleville, autrefois un lieu stratégique pour l’approvisionnement en eau, est maintenant un quartier animé et multiculturel, mais son importance historique est toujours présente !

Regard Saint-Martin, 42, rue des Cascades, 75020

Crédit photo de une : Adobe Stock – Vermeulen-Perdaen



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire