Les plus belles serres de Paris

Les plus belles serres de Paris

Depuis maintenant plusieurs siècles, les serres font parties du paysage urbains de Paris. Intrigantes et fascinantes, elles nous permettent une évasion certaine. En cet hiver froid et pluvieux, elles nous accordent une impression de chaleur bienvenue et sont parfaites pour une jolie balade.

Les serres d’Auteuil

Les serres du Jardins d'Auteuil

Le jardin des Serres d’Auteuil est situé à l’intérieur du bois de Boulogne. Cet espace est l’un des quatre poles du jardin botanique de la ville de Paris. Et cette magnifique serre ne date pas d’hier… Au premier coup d’œil, on remarque son architecture particulière qui n’est pas sans rappeler la fin du XIXe siècle : des armatures de fonte d’un bleu-vert caractéristique. Mais, en réalité, la présence de serres à cet endroit date du règne de Louis XV, de l’année 1761 plus précisément.
Aujourd’hui, un parterre à la Française entoure les serres, les sublimant encore plus. Ce sont quelques cinq espaces qui nous révèlent leurs secrets : la grande serre, la serre Est, la serre Ouest, la serre aux palmiers et enfin la serre aux azalées. À l’intérieur, c’est le patrimoine naturel français qui est mis en valeur. La collection compte tout de même plus de 6 000 espèces végétales ! La réorganisation récente propose une nouvelle scénographie paysagère, pour notre plus grand plaisir.

Les serres d’Auteuil – 3 Avenue de la Porte d’Auteuil, 75016 Paris
Métro : Ligne 10, Porte d’Auteuil
De 8h00 à 16h00 la semaine et de 9h00 à 17h00 les week-ends et les jours fériés

Grandes serres du Jardin des Plantes

Il s’agit surement des serres les plus connues de Paris. Présentes depuis le règne de Louis XIII, elles ont été maintes fois détruites, reconstruites et modifiées. Les deux grandes serres de Rohan de Fleury sont bâties entre 1864 et 1836, le grand jardin d’hiver de René Félix date de 1937. Quant aux serres courbées, elles ont été reconstruites par Paul Chemetov entre 1995 et 1997. Enfin, la dernière et nouvelle « serre des déserts et milieux arides » est inaugurée en 2010 à l’emplacement des anciennes « serres coloniales ». Quatre serres sont accessibles au public sur les cinq existantes et nous font découvrir la flore de territoires exotiques.

La serre des Forêts tropicales humides

Serre foret tropical dans la serre du jardin des plantes
L’ancien jardin d’hiver est la plus grande serre du complexe. Sa forme atypique a été dessinée par René-Félix Berger. On se trouve alors en plein milieu d’une végétation de forêts tropicales humides bien loin de la grisaille. On peut alors contempler une petite rivière artificielle, des figuiers, des palmiers, des bananiers et même des fougères arborescente. En bref, toutes sorte de végétation que l’on ne trouve pas en France métropolitaine. Qui aurait dit que Paris se trouvait aussi sous les tropiques ?

Serre des déserts et milieux arides

Jardin des Plantes, la serre des déserts et milieux arides
Cette serre est la plus récente, mais pas la moins étonnante ! Elle a été construite entre 2005 et 2010. Les serres coloniales, qui étaient en bois, se sont effondrées suite à la tempête de 1999. Cette petite nouvelle est consacrée aux milieux arides des Etats-Unis, du Mexique, des Andes, d’Afrique méridionale, de Madagascar, de la péninsule arabique et même d’Australie. Alors on n’oublie pas notre bouteille d’eau avant cette traversée du désert.

Serre de Nouvelle-Calédonie

Serre de la nouvelle-calédonie au Jardin des Plantes
Il s’agit de la plus petite serre. À l’heure actuelle, elle est spécialement dédiée à la flore des îles de Nouvelle-Calédonie… Ainsi, même si l’on ne peut pas forcément voyager à l’autre bout du monde, il est désormais possible de se rendre compte de sa beauté au premier coup d’œil. Elle s’attèle notamment à montrer la fragilité d’un écosystème.

Serre de l’histoire des plantes


La serre de l’histoire des plantes est très semblable à la serre « Nouvelle Calédonie ». Appelée jusqu’en 2010 serre australienne, elle était destinée à présenter des espèces végétales d’Océanie et de Nouvelle-Calédonie, notamment avec la présence d’espèces endémiques de ces îles. Elle s’applique aujourd’hui à montrer comment sont apparues les premières plantes terrestres en comparant des fossiles avec des espèces actuelles. Un vrai voyage dans le temps…

Grandes serres du Jardin des Plantes – 57 Rue Cuvier, 75005 Paris
Métro : Ligne 5, 10, Gare d’Austerlitz
Tous les jours de 8h00 à 17h30

Serres du Sénat, dans le Jardin du Luxembourg

Serres du Sénat à l'intérieur du Jardin du Luxembourg

Sur une surface de 3600m², on trouve une orangerie et un ensemble de serres, dont la fameuse serre à orchidée composée de 7 chapelles pour 7 parties du mondes.
Ouvertes uniquement à l’occasion des journées du patrimoine, ces petites serres charment par leur coté intimiste et leur collection impressionnante.

Les serres du Sénat –  64 Boulevard Saint-Michel, 75006 Paris
Métro : Ligne 4, 10 Odéon
Ouverte à l’occasion des journées du patrimoine

Serres du Parc André-Citroën

Serres du parc André Citröen

Situées à l’emplacement même de l’ancienne usine Citroën dans le quartier de Javel, les serres se trouvent à l’intérieur du parc, en place centrale d’un jardin de plus de 120 jets d’eau. Leur grandeur et leur transparence apportent une sensation de puissance à ces serres. Chacune à sa particularité, la première sert d’orangerie de mars à octobre tandis que l’autre est entièrement dédiée à la végétation australe. Il est intéressant ensuite de visiter les six petites serres des Jardins Sériels qui sont dans la continuité de ces jardins.

Les serres du parc André-Citroën –  2 Rue Cauchy, 75015 Paris
Métro : Ligne 9, 10 Michel-Ange Molitor
De 8h00 à 20h00 la semaine et de 9h00 à 20h00 les week-ends

Serres du Square Edouard Vaillant

Serres du square Edouard Vaillant

Ce petit jardin d’hiver est la réplique miniaturisée des grandes serres du Second Empire. Il est possible d’apprécier leur beauté dans la partie sud du square, assis sur un banc ou posté derrière les vitres comme s’il s’agissait d’une vitrine. On ne peut malheureusement pas pénétrer dans ce petit bijou d’architecture témoin du passé en dehors des journées du patrimoine. L’édifice est entouré de magnifiques fleurs, surtout à partir du printemps.

Les serres du square Edouard Vaillant – 50 Avenue Gambetta, 75020 Paris
Métro : Ligne 3, Gambetta
De 8h00 à 20h30 la semaine et de 9h00 à 20h30 les week-ends