Vendôme. À lui seul, ce nom sent bon le luxe parisien à travers le monde. Et pour cause, en plus d’être l’une des plus luxueuses places de la capitale, la place Vendôme est, depuis plus de deux siècles, la grande référence pour les amateurs de joaillerie : Boucheron, Cartier, Piaget ou encore Chopard y sont installés ! Mais, désormais, le mot “Vendôme” est aussi une marque appartenant à LVMH.

Une place, une ville et une belle affaire pour la multinationale

Utilisé aux quatre coins de la planète, le mot Vendôme est désormais une marque dont le groupe de luxe LVMH est le propriétaire. Vendôme, la ville du Loir-et-Cher, a accepté la privatisation de son nom par le groupe de luxe français… en échange de 10 000 euros et d’investissements pour créer des emplois. Le groupe de luxe dirigé par Bernard Arnault va désormais pouvoir utiliser ce nom de manière exclusive pour “toute création de collection et de produits liés à la joaillerie et à l’horlogerie”. En échange, LVMH a d’ores et déjà installé des ateliers dans la commune qui compte un peu plus de 15 000 habitants et a promis la création d’un millier d’emplois dans les prochaines années.

Si cette décision de céder de manière définitive la marque Vendôme à la multinationale ne fait pas l’unanimité, le maire de la commune Laurent Brillard a indiqué sur Facebook que la décision, votée en conseil municipal, a recueilli une large majorité. “Il n’est pas question dans cette cession de marque que le groupe LVMH s’approprie le nom de notre ville dans sa globalité mais bien pour ses seules créations de bijoux”, a précisé le maire de la commune qui peut, bien évidemment, garder son nom !

À lire également : La place Vendôme au début du XXe siècle

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités