trottinettes-electriques-paris-zigzag

Soit on les aime, soit on les déteste, les trottinettes représentent un sujet clivant chez les Parisiens et la présence de ces dernières en ville est presque devenue un sujet de débat national ! La saga parisienne de l’année vient de connaitre un nouveau rebondissement qui ravira les anti-trottis : désormais, tous les frais liés aux mauvais stationnements seront à la charge de l’utilisateur…

Ce sera en tout cas effectif chez Lime, leader sur le marché français. Près d’un millier de trottinettes par semaine se font enlever par la fourrière, représentant une addition plus que salée pour les opérateurs : 49 euros d’amende et 35 euros de fourrière. Somme trop conséquente pour ces derniers, qui factureront désormais le dernier utilisateur de la trottinette 59€ en cas d’enlèvement.

trottinettes-paris-zigzag

Trop grand nombre d’engins, interdiction de se garer sur le trottoir, incivilité : beaucoup de paramètres ont engendré une situation assez chaotique concernant la gestion des trottinettes. Parmi plusieurs accords passés avec les opérateurs, la Ville de Paris allouera des espaces de stationnement dédiés aux bolides.

Si l’on doute que ces mesures régleront toutes ces problématiques, il y a fort à parier qu’on retrouvera néanmoins moins de trottinettes garées n’importe où dans la capitale.

À lire également :
Les trottinettes : un projet déjà mort ?!
Les trottinettes interdites de stationnement sur les trottoirs

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités