bouton-poussoir-passages-piéton-paris-zigzag

Tout le monde le dit, tout le monde le sait : les petits boutons-poussoirs situés à côté des passages piétons, ceux censés faire passer le feu au vert plus rapidement, ne servent absolument à rien. Mais est-ce bien vrai ? Malheureusement oui… et non.

Tout d’abord, il faut savoir une chose. On n’a rien compris à l’utilité de ces boutons. Ils n’ont pas vocation à faire passer le feu des piétons plus vite au vert, mais à faire passer le feu au vert tout court. Une nuance qui a son importance ! Si vous vous baladez dans Paris en pleine heure de pointe, inutile de vous acharner à appuyer sur ce satané bout de plastique : les cycles des feux sont programmés automatiquement et ne seront pas modifiés par votre petit doigt. Si, par contre, vous croisez un bouton-poussoir au beau milieu de la nuit, il y a de fortes chances qu’il vous soit utile.

En effet, les boutons-poussoirs ne sont actifs qu’à certaines heures de la journée, souvent la nuit, quand il y a peu d’automobilistes. Lorsque le bouton est en état de marche, le feu ne passera au vert que si vous appuyez dessus. Si vous ne le faites pas, le bonhomme restera inexorablement rouge. Si vous le faites, il passera au vert… mais pas forcément tout de suite ! Et oui, vous engagez un nouveau cycle de changement de feu, mais n’influez pas sur sa durée.

Ah, une dernière chose : il n’existe aucune règle concernant les horaires de mise en activité des boutons et rien pour nous prévenir s’ils sont en état de marche ou non. On va donc inexorablement continuer à appuyer sur ce bout de plastique sans savoir si ça sert à quelque chose… ou alors on traversera au rouge.

Vous en voulez plus ? Inscrivez-vous !
Pour recevoir LE MEILLEUR DU PARIS INSOLITE ET SECRET par mail

Crédit de la photo de couverture : www.fabiopenna.com

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités