musée-louvre-paris-zigzag

L’heure est au bilan pour le musée du Louvre. Après deux années marquées par la pandémie, force est de constater que le plus grand musée de l’Hexagone n’a pas obtenu une fréquentation aussi importante qu’escompté. Il enregistre, pour la 2e année consécutive, une baisse de 70% de fréquentation par rapport à 2019.

Une baisse significative de fréquentation depuis 2019

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2021, 2,8 millions de curieux se sont pressés pour découvrir les collections du musée du Louvre à Paris. Si c’est 100 000 personnes supplémentaires qu’en 2020, les chiffres restent encore très inférieurs à l’avant pandémie. En 2018, ils étaient 10,2 millions à avoir visité cet incontournable de la capitale et 9,6 millions en 2019. Des chiffres records ! Fermé du 1er janvier au 19 mai 2021, le musée a cependant enregistré une bonne fréquentation au mois d’octobre et novembre, meilleure que durant les mois d’été.

Dans le détail, on observe que les visiteurs étrangers habituels étaient moins nombreux cette année à venir découvrir la demeure de Mona Lisa, avec seulement 6,2% de touristes américains et asiatiques. Sans réelle surprise, les français ont représenté la majorité des visiteurs accueillis au musée (61%), dont 61% d’entre eux venaient d’Ile-de-France

Cette baisse significative de fréquentation a eu un impact sur les caisses du musée. En 2021, les recettes de la billetterie étaient en retrait de 80 millions d’euros par rapport à l’avant crise. Cette année encore, l’Etat a soutenu ce géant de la culture en lui versant la somme de 110 millions d’euros : 70 millions en compensation des pertes et 40 millions dans le cadre du plan de relance. Six millions supplémentaires devraient leur être alloués dans le courant 2022.

À lire également : Une nouvelle expo très attendue sur l’Égypte ancienne aura lieu au Louvre en 2022 !

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités