fbpx

L'air du métro va être purifié !

Par Xavier

À partir d’aujourd’hui, lundi 3 juin 2019, la RATP en partenariat avec Air Liquide, Starlab ou encore Suez expérimentent des solutions pour améliorer la qualité de l’air dans les transports en commun de la capitale. Les équipes du Parisien avaient décelé des taux alarmants de particules fines dans l’atmosphère du métro : 30 fois supérieurs que dans la rue !

Test grandeur nature 

Deux stations du réseau francilien ont été choisies pour servir de lieux d’expérimentation, gare Avenue-Foch sur la ligne C du RER et Alexandre Dumas sur la ligne 2 du métro. Air Liquide est en charge de la station sur la ligne C en testant un système de filtration de l’air par ionisation positive. En d’autres termes, l’air est aspiré et passe ensuite dans un champ électrostatique. Les particules se chargent positivement et sont attirées comme des aimants. L’air est ainsi restitué, débarrassé de tout élément nocif.

Air-métro-paris-zigzag

Le test grandeur nature se poursuivra pendant une durée de 3 mois, puis ce sera au tour de l’entreprise Starlab de prendre le relai en proposant sa solution. D’après nos sources, il s’agira également de purification de l’air par ionisation positive mais avec recyclage des particules en plus. Valoriser ses déchets est à la mode !

Pour suivre les expériences en direct, trois capteurs de mesure (Air Liquide, SNCF et Airparif) seront installés sur les quais des stations concernées. Les résultats finaux sont attendus à la fin de l’année en décembre. Si les tests sont concluants, les équipements seront étendus sur l’ensemble du réseau métropolitain et RER de la capitale. On pourrait espérer un air plus pur dans très peu de temps !

À lire également :
Nos astuces pour survivre à la pollution
Pollution : 6 mois de vie en moins pour les Parisiens 
Pourquoi ça pue autant dans le métro ? 



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire