fbpx

Les projets fous des candidats à la Mairie de Paris !

gare-nord-paris-zigzag
Par Lea A

La Gare de l’Est transformée en Central Park, la Gare du Nord délocalisée à Saint-Denis : les municipales ont pris des allures de “bataille du rail” entre les deux candidats à la Mairie de Paris, Benjamin Griveaux et Cédric Villani.

Les deux candidats en lice pour le prestigieux poste ont décidé de désengorger Paris d’une façon bien à eux. Dans leur viseur : deux grandes gares parisiennes.

Pour Benjamin Griveaux, “La gare du Nord et la gare de l’Est ne pourront plus absorber l’afflux de passagers des prochaines années.” Pour y remédier, il souhaite déplacer la gare de l’Est aux portes de Paris : La Villette, Noisy-le-Sec et Saint-Denis ont notamment été évoquées pour créer une nouvelle gare métropolitaine. Un grand parc central de 30 hectares viendrait remplacer l’ancienne gare.

Le bâtiment inscrit aux monuments historiques serait conservé et les lignes ferrées métamorphosées en espace vert. Un “poumon vert” qui coutera selon le candidat: 1,5 milliards d’euros.

Quelques heures après l’annonce du projet d’urbanisme de M.Griveaux, M. Villani réplique : la priorité est de “d’alléger le flux qui arrive à la gare du Nord. ».  Il propose alors de délocaliser le trafic de ladite gare à Saint-Denis. Les trains internationaux s’arrêteraient à la future gare Saint-Denis-Pleyel qui deviendrait un axe central du Grand Paris.

Jean-Louis Missika, adjoint d’Anne Hidalgo en charge de l’urbanisme, souligne dans un jeu d’arbitrage que la décision de déplacer une gare appartient à la SNCF et au ministère des Transports.

Affaire à suivre…

À lire également :
Immense fiasco sur le projet de la Gare du Nord

 



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire