Le 22 octobre 1895, le chemin de fer français connaissait l’un de ses plus spectaculaires accidents : un train fou qui traverse une bonne partie de la gare Montparnasse pour atterrir au beau milieu de la place de Rennes, située plusieurs mètres en contrebas ! On vous raconte cet événement aussi impressionnant qu’insolite.

Le train express n° 56 vient transpercer la façade de la gare Montparnasse

Parti de Granville à destination de la Gare Montparnasse de Paris (appelée à l’époque gare de l’Ouest), le train express n°56 du 22 octobre 1895 connaîtra une fin des plus inattendues, transperçant la façade de la gare parisienne à exactement quatre heures de l’après-midi.

Quelques minutes plus tôt, l’équipe de conducteurs – notamment le mécanicien principal Pellerin et le chauffeur Garnier – décidait de mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard de dix minutes pris par le train au cours de son trajet… Une erreur qui sera fatale. Arrivant à trop grande vitesse, le train ne parviendra pas à être stoppé à temps : sa locomotive, qui file à une vitesse de 40 km/heure, brise alors le butoir, traverse la salle d’arrivée, défonce le vitrage de la gare ainsi qu’une balustrade en pierre pour venir terminer sa course sur la place de Rennes. Le bruit est tel qu’il fait sursauter les passants du boulevard Saint-Germain, pourtant situé à presque deux kilomètres de là !

Un accident resté dans les mémoires grâce à la photographie

L’enquête conclura à un dysfonctionnement du frein ET à une erreur humaine. En effet, le conducteur principal du train n’a pas réagi suffisamment tôt à la défaillance du frein et n’a jamais tenté d’actionner le frein de secours du fourgon. Malgré l’aspect spectaculaire de cet accident, il ne fera qu’une seule victime : une marchande de journaux tenant un kiosque sur la rue, frappée par un bloc de pierre arraché à la façade de la gare.

L’ensemble des wagons comportant les passagers sont restés au niveau de la gare, ce qui explique ce bilan miraculeusement limité. La locomotive échouée dans la rue, elle, restera pendue à la façade pendant plusieurs jours, permettant à des centaines de curieux d’admirer cet insolite spectacle. Avec l’émergence de la photographie, un certain nombre de clichés ont permis d’immortaliser le résultat de ce spectaculaire accident de la Gare de l’Ouest :

Accident-montparnasse-2

Accident-montparnasse-34

À lire également : En 1896, une tornade s’abattait sur Paris