fbpx

Saviez-vous que ce château au domaine somptueux à 1H de Paris a été le refuge d'un écrivain célèbre ?

© nikolas / Adobe Stock
Par Julien Mazzerbo

Fort du succès des Trois Mousquetaires (1844) et du Comte de Monte-Cristo (1844-1846), publiés consécutivement dans la presse au format feuilleton, l’écrivain français Alexandre Dumas cherche un lieu où s’adonner à l’écriture paisiblement. C’est alors qu’il entreprend la construction d’une somptueuse demeure dans les Yvelines, bien loin de la mondanité parisienne.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une forteresse intimiste

Le dramaturge sollicite l’architecte Hippolyte Durand pour imaginer un château de style renaissance et un castel de style néogothique, tous deux situés dans un parc aménagé à l’anglaise. La propriété, nommée château de Monte-Cristo, est inaugurée en 1847 et l’édifice se caractérise par ses motifs floraux et ses ornementations angéliques. A l’intérieur, Alexandre Dumas installe ses collections d’instruments de musique, d’armes et de portraits d’écrivains célèbres. Une pièce contraste avec le reste de la bâtisse : le salon mauresque, conçu par des artisans tunisiens et peuplé de sculptures et d’arabesques ciselées dans du stuc. C’est sans compter un autre lieu emblématique du domaine de Monte-Cristo, le château d’If (en écho à l’impitoyable prison marseillaise), ce castel de style néogothique entouré d’eau dont il fait son cabinet de travail : les parois sont gravées des titres des oeuvres de Dumas et la demeure miniature devient une forteresse à part entière où se réfugie l’écrivain.

© nikolas / Adobe Stock
© nikolas / Adobe Stock
© UlyssePixel / Adobe Stock
© UlyssePixel / Adobe Stock
© UlyssePixel / Adobe Stock
© UlyssePixel / Adobe Stock

inscription

Terrain de jeu éphémère

Autre que ces deux châteaux, le parc est un véritable paradis vert peuplé de nombreuses espèces d’arbres : mélèzes, sapins, chênes, bouleaux, charmes et tilleuls côtoient bassins, cascades et de nombreux animaux (chiens, chats, perroquets, singes et même un vautour !). Cet espace splendide à l’atmosphère romantique répond au besoin de faste du dramaturge qui n’hésite à transformer son domaine en un lieu de réception : conquêtes amoureuses, festivités et dîners gastronomiques, le château de Monte-Cristo devient un lieu à l’animation constante. Mais Dumas, rattrapé par ses créanciers, est contraint de céder le domaine au plus offrant et vend la propriété en 1849 pour la somme dérisoire de 31 000 francs-or, contre plusieurs centaines de milliers déboursés lors de la construction. Le domaine tombe en désuétude, vaincu par son éphémérité : les propriétaires se succèdent jusqu’à la fin des années 1960 avant que plusieurs communes avoisinantes ne se réunissent pour restaurer et préserver le château de Monte-Cristo, aujourd’hui lieu de visite et héritier de la postérité d’Alexandre Dumas.

© UlyssePixel / Adobe Stock
© UlyssePixel / Adobe Stock
© foxytoul / Adobe Stock
© foxytoul / Adobe Stock

Accessibilité : Château de Monte-Cristo 788560 le Port-Marly
8 € (plein), 6 € (réduit), gratuit pour les moins de 8 ans.

A lire également : Connaissez-vous cette superbe ville forestière où vécurent des rois de France à 45 minutes de Paris ?

Image à la une : © nikolas / Adobe Stock

Julien Mazzerbo

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire