fbpx

Ce magnifique village et sa collégiale classée à l'UNESCO compte autant d’habitants que de rosiers !

La Romieu © OT Gascogne Lomagne
Par Alexandre M

Des villages surprenants, la France en compte en compte des dizaines sur son territoire. Qu’ils soient atypiques par leur architecture, leur emplacement ou leur histoire, ces villages sont de véritables trésors qui méritent d’y jeter un œil le temps d’un court séjour. Situé en Occitanie, une région particulièrement riche de sites remarquables, le village de La Romieu fait assurément partie de ceux-là. Étape sur un itinéraire hautement historique et symbolique, monument classé par l’UNESCO, climat plus qu’agréable ou encore légende associée au village… La Romieu coche toutes les cases !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

L’histoire d’une zone de refuge devenue symbole pour les pèlerins

C’est entre Mont-de-Marsan et Montauban que se trouve ce village d’un peu plus de 500 habitants. Un village dont l’histoire remonte au moins au XIe siècle et qui est intimement liée au pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village se trouve en effet sur la Voie Podiensis, qui vient du Puy-en-Velay, et également à la jonction entre la voie et le chemin qui rejoint le sanctuaire Notre-Dame-de-Rocamadour. En 1062, deux moines pèlerins en provenance de Rome prolongent leur pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ils font étape dans un petit bourg et décident de s’y arrêter pour fonder un prieuré, une sauveté (une zone de refuge autour d’une église où il est notamment interdit de poursuivre un fugitif) et un hôpital. Les gascons du village les appellent les “Roumious”, que l’on peut traduire par les pèlerins de Rome. Les voies de pèlerinage n’étant pas toujours sûres, les sauvetés jalonnaient les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle pour protéger les pèlerins, à l’image de La Romieu. À l’intérieur, les lois humaines n’avaient plus cours et seule la “Paix de Dieu” s’appliquait, assortie du droit d’asile qu’offrait l’église à ses occupants. Souvent, ce sont des paysans ou des vagabonds qui venaient s’y mettre à l’abri des représailles et de la violence des seigneurs. Un sentiment de sécurité qui n’échappera toutefois pas au Moyen-Âge et ses nombreux conflits, comme la Guerre de Cent Ans lorsque le village passe sous l’égide anglaise aux XIIIe et XIVe siècles. À cette époque, l’humble prieuré ressemble à un castelnau et est notamment entouré d’une muraille.

Vue aérienne de la Collégiale Saint-Pierre © Collection Tourisme Gers / Pierre Barthe
Vue aérienne de la Collégiale Saint-Pierre © Collection Tourisme Gers / Pierre Barthe

Un véritable recueil de trésors architecturaux pour un si petit village

Une époque relativement sombre pour le village, mais qui voit l’érection de son monument le plus remarquable : la collégiale Saint-Pierre. Un joyau architectural reconnaissable par ses deux imposantes tours, dont la construction n’a duré “que” six ans. Parfait écrin pour une chapelle de grande ampleur, un charmant cloître gothique et un escalier à double révolution qui permet de grimper les 33 mètres de la tour clocher. Conjointement à l’abbatiale, le cardinal d’Aux se fait construire un palais, à l’intérieur du mur d’enceinte, protégé par une tour. Influencée à la fois par le gothique méridional et l’art du Nord, la collégiale Saint-Pierre de La Romieu est classée au Patrimoine Mondial par l’UNESCO depuis 1998, dans le cadre de l’inscription des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Une véritable consécration pour ce monument emblématique du village, notamment après plusieurs dégâts et destructions au XVIe siècle puis sous la Révolution. Parmi les autres édifices remarquables du village, on retrouve la Tour du Cardinal d’Aux, l’un des seuls éléments subsistant du palais cardinalice que s’était fait construire le cardinal d’Aux, la Porte du Château de Madirac, le château de Saint-Aignan, l’ancien hôpital de la famille de Galard de Terraube ou encore le lavoir de la Fontaine, ancien site romain avec sa source et son ancien lavoir gothique.

inscription

L’étonnante histoire d’un village sauvé par des compagnons à quatre pattes

Depuis 2018, La Romieu fait partie, comme de nombreux en France, des “Plus Beaux Villages de France”. Une consécration supplémentaire pour ce village qui compte plus de 500 rosiers disséminés dans ses ruelles, sans compter ceux des jardins privés ou des incontournables Jardins de Coursiana – classés “Jardin Remarquable”. Vous avez bien lu, La Romieu accueille autant de rosiers que d’habitants. D’ailleurs, depuis 1998, le village organise en mai son marché aux Rosiers, où de nombreux pépiniéristes spécialisés font étalage des plus belles roses anciennes ou modernes. Et puisque la surprise est définitivement au rendez-vous avec La Romieu, la commune du Gers est aussi connue pour une étonnante légende. En se baladant dans le cœur du village, on peut remarquer plusieurs sculptures représentant des chats. Celles-ci sont l’œuvre d’un sculpteur animalier, Maurice Serreau, installé à La Romieu pour sa retraite. L’artiste a en fait été inspiré par une légende selon laquelle une jeune orpheline, Angéline, aurait sauvé un couple de chats lors d’une terrible famine, où la population avait dû se résoudre à manger tous les chats. La prospérité revenue, les récoltes étaient dévorées par les rats et souris qui avaient proliféré. C’est alors qu’Angéline libéra les chats issus du couple qu’elle avait enfermé, et sauva le village d’une nouvelle famine. Création contemporaine de toutes pièces, puisque l’on dit aussi qu’elle finit par ressembler elle-même à un chat, cette légende connaît depuis toujours un grand succès auprès des visiteurs. Et contribue ainsi au rayonnement toujours plus grand de La Romieu.

L’une des nombreuses sculptures de chats qui peuplent le village © Mairie La Romieu
L’une des nombreuses sculptures de chats qui peuplent le village © Mairie La Romieu

 

À lire également : Connaissez-vous ce plus beau village de France réputé pour ses maisons aux volets très particuliers ?

Image à la une : La Romieu © OT Gascogne Lomagne

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire