Vert Sauvage, le resto dépaysant aux influences balinaises

Au cœur du 9e arrondissement se niche une adresse des plus dépaysantes aux influences balinaises : Vert Sauvage. Pousser les portes de ce bar à manger, c’est embarquer pour un véritable voyage sensoriel et gustatif ! Son secret ? Un triptyque qui sonne comme une devise : une décoration qui enchante, une cuisine qui envoûte, une ambiance qui réchauffe et fait danser les cœurs.

Vert Sauvage : une ambiance tropicale et une cuisine fait-maison

À peine est-on entré chez Vert Sauvage que l’on se croirait déjà dans les plus beaux établissements de l’archipel Indonésienne… l’océan Indien en moins ! Avant même d’avoir consulté la carte, la décoration, comme un hommage à la nature luxuriante et verdoyante balinaise, ne cesse d’attirer notre regard aux quatre coins de la pièce. Papier peint végétal, olivier trônant fièrement au milieu de la salle, grands fauteuils en osier pour se lover, lustres en paille qui laisse filer une lumière tamisée… Chaque détail est pensé comme une évasion ! Côté accueil, on est servi : l’équipe de l’établissement est sympathique et chaleureuse

Vert Sauvage est un véritable paradis tropical pour ceux qui ont l’envie dévorante de profiter de la vie et de ses joies, le temps d’un dîner ou d’une soirée festive. À l’image du lieu, la cuisine est tout aussi envoûtante. Tout est fait-maison, des plats aux desserts, par le Chef Filipe qui a à cœur de transmettre toute sa générosité avec des tapas simples et réconfortantes, inspirées de ses voyages en Asie. Les produits de la carte sont tous frais et de saison ! Il nous est proposé, entre autres : des pétales de gouda à la truffe ; raviolis de crevettes, blettes au sésame et crème de maïs ; tarte fine au quinoa, saumon gravlax et betteraves ; tataki de bœuf, crème carottes et pak choi ; agneau caramélisé, houmous aux épinards et pignons… En dessert, on peut choisir (ou pas) entre un tiramisu aux fruits rouges ou des cookies moelleux. 

Pièce maîtresse du lieu, le bar regorge de quilles dénichées aux quatre coins de la France. Entre vignerons confidentiels et appellations emblématiques, la carte des vins se veut pointue et donne l’occasion de découvrir quelques belles pépites. Pour les férus de cocktails, les classiques se mêlent à des créations plus audacieuses, savamment imaginées par le mixologue des lieux. Deux mots d’ordre comme fil conducteur : fraîcheur et gourmandise. 

Restaurateur passionné, Serge Ahovey est à la tête du Vert Sauvage. Il a également créé d’autres lieux à son image – désarmants de simplicité et profondément accueillants – : La Mangerie (Paris 4) et Rouge à Lèvres (Paris 9 et Beaune). 

Vert Sauvage
6 Rue Rougemont, 75009 Paris
Fermé le lundi et le dimanche

À lire également : Poggi, un délicieux restaurant flashy au concept original !
Le meilleur restaurant aux saveurs vénézuéliennes au cœur de Paris
Le restaurant d’un célèbre chef ouvre dans le jardin du musée Carnavalet !

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités