fbpx

De Michel-Ange à Cy Twombly, les « gribouillages » remuent les Beaux-Arts de Paris

Vue de l'exposition "Gribouillage" - © Romane Fraysse
Par Romane Fraysse

Avec plus de 150 œuvres originales de la Renaissance à l’époque contemporaine, la nouvelle exposition des Beaux-Arts de Paris fait la part belle à l’art marginal du « gribouillage » jusqu'au 30 avril 2023. Croquis au revers des dessins, griffonnements en marge d’un cahier, graffitis au creux des murs… ces gestes expérimentaux et transgressifs sont explorés sans ordre chronologique, mettant en dialogue Léonard de Vinci et Jean Dubuffet, Raphaël et Henri Michaux, ou encore Michel-Ange et Cy Twombly.

Cet article est réservé aux membres Zigzag. Pour accéder à tous les articles en illimité et soutenir Paris Zigzag cliquez sur s’abonner.



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire