fbpx

Une exposition gratuite et passionnante sur l'écologie se dévoile à Paris  

Sitio Natura, musée de Frans Krajcberg à Nova Viçosa, Brésil, 2011
Par Romane Fraysse

Après “Un brésilien à Montparnasse” et “Frans Krajcberg, le militant”, un dernier volet présenté à l’espace Frans Krajcberg aborde les dernières années de la vie et de l’oeuvre de l’artiste brésilien. Jusqu’au 20 avril 2024, sculptures, toiles, photographies et documentaires retracent ses combats pour la “Planète” des années 1990 jusqu’à sa mort en 2017.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Artiste et militant écologiste

À la fois sculpteur, peintre et photographe, Frans Krajcberg est né à Kozienice (Pologne), a vécu entre Paris et Rio, mais ne souhaite s’enfermer dans aucune nationalité : “Je ne suis ni Polonais, ni Français ni Brésilien, ou juif. Je suis un citoyen du monde“. Des années 1990 jusqu’à sa mort en 2017, l’artiste s’affirme sur la scène internationale en tant que militant écologiste, dénonçant les ravages de l’activité humaine sur la nature. En sculptant des racines, des lianes ou des bois brûlés en Amazonie, en photographiant de jeunes pousses parmi les paysages déboisés, il souhaite alors lancer une alerte sur une destruction généralisée de la nature.

Frans Krajcberg
Frans Krajcberg

L’exposition d’une oeuvre “planétaire”

Après avoir évoqué sa vie d’artiste à Montparnasse et son militantisme, ce dernier volet aborde la dimension “planétaire” d’une oeuvre que Krajcberg a toujours considérée comme l’affaire de tous. Parmi des sculptures en bois, des empreintes de végétaux, et des photographies de totems monumentaux, l’exposition a surtout à cœur de donner la parole à l’artiste à travers les documentaires et les cartels. Krajcberg considérait lui-même ses oeuvres comme un “cri” lancé au monde : “Mes expositions sont simplement des moyens de crier haut et fort, de montrer ma révolte contre toutes les destructions, des hommes par les hommes, de la nature par les hommes. Qu’on les trouve belles, c’est l’affaire des autres. Moi, j’ai simplement envie de crier“.

Frans Krajcberg, Danseuses - © Leo Eloy / courtesy Fundacao Bienal de Sao Paulo
Frans Krajcberg, Danseuses – © Leo Eloy / courtesy Fundacao Bienal de Sao Paulo

L’espace Krajcberg à Montparnasse

Depuis 2004, l’espace Krajcberg est installé au fond de la jolie villa Vassilieff, aux pieds de la tour Montparnasse. Ce passage accueillait autrefois l’atelier du sculpteur, et a aussi été le lieu de la fameuse “Cantine des artistes” tenue par Marie Vassilieff durant la Grande Guerre.

L'espace Frans Krajcberg
L’espace Frans Krajcberg

Désormais, du mardi au samedi, cet espace géré par l’Association des Amis de Frans Krajcberg reste gratuit et ouvert à tous. Dans la continuité des combats de l’artiste, il organise toute l’année des conférences et des visites guidées autour de l’art et de l’écologie à l’échelle internationale.

Frans Krajcberg, artiste planétaire
Espace Krajcberg
21 avenue du Maine, 75015 Paris
Jusqu’au 20 avril 2024

À lire également : Marie Vassilieff, le cœur artistique de Montparnasse

Image à la une : Sitio Natura, musée de Frans Krajcberg à Nova Viçosa, Brésil, 2011

http://bit.ly/visitespariszigzag



Visite Guidée
French cancan danseuses

Paris Coquin

Complet

News populaire