Une expo présente des portraits de l’intelligentsia parisienne durant l’entre-deux-guerres

Du 6 octobre 2022 au 14 janvier 2023, la photographe est mise à l’honneur dans une exposition gratuite intitulée “Laure Albin-Guillot (1879-1962), L’élégance du regard” à la galerie Roger-Viollet.

La mondanité de l’entre-deux-guerres

Figure éminente de la Nouvelle Photographie de l’entre-deux-guerres, Laure Albin-Guillot a capturé toute l’intelligentsia parisienne, des artistes célèbres aux anonymes bourgeois. Nus masculins et féminins, photographie publicitaire, nature morte, photomicrographie, mode et portrait… l’artiste s’est essayée à tous les genres.

Des années 1920 à 1930, elle immortalise autant les personnalités parisiennes dans ses clichés personnels que sur les couvertures des magazines de mode. Membre de la Société Française de Photographie et directrice des archives photographiques des Beaux-Arts, Laure Albin-Guillot a laissé une oeuvre éclectique dont la majorité est acquise par l’agence Roger-Viollet en 1964.

Durant la fin de l’année, la galerie présentera ainsi une soixantaine de tirages contemporains afin de dévoiler la diversité de sa création et remettre en lumière cette photographe mondaine du début du XXe siècle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Red List (@the_red_list)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raphaele Bille (@raphaelebille1)

Galerie Roger-Viollet
6 rue de Seine, 75006 Paris
Du 6 octobre 2022 au 14 janvier 2023

A lire également : Sabine Weiss, 80 ans dédiés à la photographie

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités