fbpx

Perché à 125 mètres de haut ce restaurant parisien se trouve dans la Tour la plus célèbre du monde...

Le Jules Verne © Stephan Juilliard
Par Alexandre M

Profiter pleinement de Paris est impossible sans une étape obligatoire : un délicieux moment au restaurant. En tant que capitale du “pays de la gastronomie”, il est difficile de ne pas trouver un établissement à son goût, tant ils sont nombreux dans les moindres arrondissements. Mais lorsque l’on veut associer le délice dans son assiette à une vue imprenable sur la capitale, le choix se réduit bien vite. Pour rendre le moment inoubliable, pourquoi ne pas opter pour le monument le plus emblématique de Paris ?

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un lieu d’exception au sein d’un lieu exceptionnel

Vous l’aurez deviné, c’est bien de la tour Eiffel dont il est question ! Car en plus d’être parmi les monuments les plus visités de France, la prodigieuse construction de Gustave Eiffel est aussi le repère des gourmets. Pour cela, il faut grimper jusqu’au deuxième étage de la Dame de Fer : bienvenue au Jules Verne. D’emblée, son cadre sobre et raffiné imaginé par l’architecte Aline Asmar d’Amman permet de profiter sans entraves de la vue spectaculaire sur Paris. Du haut de ses 125 mètres d’altitude, pas un monument majeur de la capitale ne vous échappera. Et que dire du spectacle dès que tombe la nuit ? Un véritable spectacle en temps réel sublimé par la ville illuminée à ses pieds. Que ce soit pour un dîner romantique, une occasion spéciale ou un important rendez-vous d’affaires, un dîner au restaurant le Jules Verne est assurément une bonne idée pour un moment d’exception. Bien entendu, qui dit cadre exceptionnel dit tenue correcte exigée : les shorts, bermudas et autres tenues de sport ne sont pas acceptés au sein du restaurant.

Vue depuis le restaurant © Yoann Jezequel
Vue depuis le restaurant © Yoann Jezequel

Dîner à la tour Eiffel, un plaisir toujours aussi fort

Lors de l’inauguration de la tour Eiffel pour l’Exposition Universelle de 1889, l’idée d’un restaurant au sein du monument était déjà réelle. Ce sont quatre majestueux pavillons de bois réalisés par Stephen Sauvestre qui occupent alors la plateforme du premier étage. Chaque restaurant peut recevoir jusqu’à 500 personnes. Les cuisines sont accrochées sous la plateforme et jusqu’en 1900, les restaurants sont éclairés au gaz. Côté Trocadéro se trouve un bar baptisé “flamand”, voué à la cuisine alsacienne, avec des serveuses en costume régional. Ce restaurant est ensuite transformé en un théâtre très fréquenté. Entre les piliers Est et Nord, un restaurant russe typique est proposé aux visiteurs tandis que, côté Champ de Mars, les visiteurs de la Tour peuvent se restaurer dans l’établissement français tenu par Brébant qui a longtemps joui d’une réputation de restaurant chic. Il faut attendre 1983 pour que soit achevée la construction au deuxième étage de la Tour d’un restaurant gastronomique baptisé le Jules Verne, en hommage au célèbre romancier porte-voix du progrès littéraire, scientifique et industriel. Pour y accéder, les clients bénéficient d’un accès privilégié par un ascenseur réservé au pilier sud.

inscription

Un véritable voyage de délices conduit par le chef Frédéric Anton

En venant au Jules Verne, le message est clair, et ce dès la porte d’entrée passée : offrir au client bien plus qu’un simple moment au restaurant, mais un véritable voyage gastronomique. Le Jules Verne propose une cuisine raffinée et graphique élaborée par le Chef étoilé Frédéric Anton, aux manettes depuis 2019, à l’image de ce lieu symbolique. Ce dernier succède à des noms prestigieux tels que Louis Grondard (1983), Alain Reix (1992) et Alain Ducasse (2007). Une aventure pour l’instant couronnée de succès, puisque le chef et l’établissement ont obtenu une première étoile Michelin en 2020, seulement six mois après l’arrivée de Frédéric Anton. Car en plus de la vue, ce qui se tient dans l’assiette est aussi un véritable spectacle. On se régale par exemple d’un cabillaud cuit au naturel, jus aux épices, ail frit et coriandre fraîche, ou d’un filet d’agneau dans son jus de viande parfumé à la réglisse. Excellents produits, cuisine fine et maîtrisée, carte des vins ébouriffante : le choix est étourdissant et donne le vertige… et cela n’a rien à voir avec la hauteur. Mélange de technique et de style qui fait une grande place à l’intuition et à la spontanéité, le déjeuner et le dîner se déclinent par exemple avec un menu Dégustation à 5 plats ou un autre à 7 plats. Sur le thème des Voyages Extraordinaires, on a par exemple droit à du crabe, de la langoustine, de la volaille fermière ou encore du turbot. Bref, une véritable expédition qui ravira le palais… et qui donnera forcément envie de revenir !

Le Chef Frédéric Anton © Jean-François Mallet
Le Chef Frédéric Anton © Jean-François Mallet

 

Restaurant Le Jules Verne
2ème étage de la Tour Eiffel
Avenue Anatole France 75007 Paris

 

À lire également : Cette célèbre brasserie parisienne est restée ouverte sans coupure pendant plus de 70 ans !

Image à la une : Le Jules Verne © TrpAdvisor

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire