fbpx

Ce charmant restaurant historique du Quartier latin repose sur des vestiges gallo-romains du IIe siècle !

© Le Coupe-Chou
Par Romane Fraysse

C’est dans une étroite rue médiévale du Quartier latin que se trouve un restaurant plein de charme. Logé dans plusieurs bâtisses des siècles passés, il repose également sur les vestiges d’une cité gallo-romaine.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Au cœur du Quartier latin

Le Quartier latin est le cœur historique de Paris. On y retrouve encore le charme de la ville médiévale, peuplée de rues étroites et tortueuses, de pavés irréguliers, de petites maisons en pierre et de caves sombres. C’est dans ce quartier que l’on trouve aussi des vestiges de la cité romaine, avec les grandes arènes de Lutèce. Avec les nombreux collèges et universités du quartier, comme la Sorbonne ou le collège Coqueret, le Quartier latin est connu comme un quartier étudiant dès le XIVe siècle. Sur les bancs, on y retrouve Ronsard et Du Bellay, qui ouvrent ensuite la voie à toute une lignée d’intellectuels, jusqu’à Simone de Beauvoir.

© Le Coupe-Chou
© Le Coupe-Chou

Une histoire remontant à l’Antiquité

Dans ce quartier plein de charme, une voie typiquement médiévale se nomme la rue de Lanneau, à deux pas de la Sorbonne et du Collège de France. On s’arrête cette fois au n° 11, dont les caves abritent une histoire bien ancienne. En effet, les propriétaires y ont découvert des vestiges d’une cité gallo-romaine remontant au IIe siècle ap. J.-C., sous l’empereur Marc Aurèle. Ils y ont notamment trouvé des conduites d’eau chaude et une piscine, mais aussi des poteries du XIIe siècle, des statuettes et d’anciennes plaques médiévales des rues.

© Le Coupe-Chou
© Le Coupe-Chou

Le n° 11 est désormais un restaurant qui rassemble quatre demeures datant des XIVe, XVIe et XVIIe siècles. Cela se remarque avec son intérieur atypique, composé de plusieurs marches et d’étroits couloirs. Entre des murs en bois, on entre alors dans des pièces chaleureuses, composées de meubles et de bibelots de l’époque. On peut également retrouver les fameuses plaques médiévales des rues Chartière et du Mont Saint-Hilaire – l’ancien nom de la rue de Lanneau – qui ont été vandalisées pendant la Révolution. Celles-ci sont exposées derrière le comptoir du restaurant dénommé Le Coupe-Chou.

inscription

Un dîner intimiste au coin du feu

Discrètement installé dans l’étroite rue Lanneau, Le Coupe-Chou garde le charme des maisons anciennes, avec des poutres en bois apparentes, de petites fenêtres à carreaux. On y mange sur des tables en vieux chêne, sous une lumière tamisée, au coin du feu de la cheminée… Et c’est aussi l’occasion de goûter aux plats traditionnels de la cuisine française, comme le magret de canard du Sud-Ouest, agrémenté de grenades, d’ananas, avec une purée de céleri ; ou encore, les noix de Saint-Jacques de Normandie, avec une purée de carottes, des câpres et des croûtons. C’est depuis le 3 novembre 1962 que ce lieu existe, ouvert par trois comédiens qui ont convié à leurs tables des personnalités telles que les Beatles, Michel Serrault, Marlene Dietrich, Brigitte Bardot ou Louis de Funès.

© Le Coupe-Chou
© Le Coupe-Chou

Le Coupe-Choux
11 rue de Lanneau, 75005 Paris

À lire également : Ce restaurant Art Nouveau de 1906 propose un menu à seulement 19,50€ à Paris

Image à la une : © Le Coupe-Chou

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
French cancan danseuses

Paris Coquin

Complet

News populaire