La nouvelle cantine du 2e : délicieuse, pas chère et trop canon

élémentaire-resto-bonnes-adresse-montorgueil-paris-zigzag

En plein quartier Montorgueil, rue Léopold Bellan, un grand resto au style élégant trône : terrasse en parquet foncé, tables design, banquettes arrondies en cuir façon 70’s, couleurs subtiles et savamment dosées, hauteur sous plafond à tomber et circulation dans l’espace digne d’un grand hôtel.

Tout est posé pour une carte hors de prix et un service guindé… Eh bien NON ! C’est tout l’inverse que l’on va rencontrer au resto Élémentaire.

Une preuve qu’à Paris, on peut encore avoir la classe sans dégouliner d’arrogance. Ouf.

Une cantine de quartier

Le but du restaurant Élémentaire n’est pas d’en mettre plein la vue à une tripotée de touristes de passage mais de plaire à tous les Parisiens, du matin jusqu’au soir, du café jusqu’au verre de vin.

On peut s’isoler dans de grands canapés pour bouquiner en paix, se faire une tablée de quinze potes endiablés ou se nicher dans une des alcôves perchées à l’étage.

elementaire-restaurant-bonnes-adresse-paris-zigzag

Des produits de haute volée

Simples, belle provenance et bien travaillés. Pas de fioriture à tout va, une présentation impeccable, des saveurs simples et franches : cela fait plaisir de retrouver le goût des aliments juste magnifiés avec goût.

Les entrées sont travaillées avec soin dans une présentation impeccable : artichauts poivrade à la plancha parmesan, œuf imparfait et jambon croustillant, carpaccio de bœuf crème d’avocat mimolette, crème brûlée de carottes au lait de coco…

Côté plats, tarte tatin de légumes et sa (gigantesque) burrata, poire de bœuf à la plancha frites de légumes, ballotine de poulet basquaise au chorizo, filet de bar et sa poêlée de pousse d’épinard… Aucun faux pas.

Et surprise… Les entrées sont à 7 euros, les risottos, pâtes et salades à 13 euros et les plats à 16 euros.

elemantaire-restaurant-paris-zigzag

Une vraie belle découverte.

Infos pratique :

Elémentaire

38, rue Leopold Bellan Paris 2

A lire aussi : le resto italien qui fait chavirer tout le 11e