wagashi-japon-paris-zigzag

S’il y a bien quelque chose qui ravit les becs sucrés de la capitale, c’est bien le développement progressif de la pâtisserie japonaise aux quatre coins de Paris ! Si vous aussi vous êtes férus de mochis, de daifukus ou autres dorayakis, ne bougez pas, nous vous avons sélectionné 5 adresses nippones incontournables !

La Maison du Mochi

100 % végétal, sans gluten ni matières grasses, le mochi, préparation à base de riz gluant, est devenu une véritable star au fil du temps. Depuis 4 ans maintenant, Mathilda Motte en a fait sa spécialité, jusqu’à ouvrir sa propre Maison du Mochi, en plein cœur du 6e arrondissement. Yuzu, matcha, noisette ou encore sésame noir, il y en a pour tous les goûts ! Et cerise sur le mochi, la Maison propose la livraison !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Maison du Mochi (@lamaisondumochi)

Maison du Mochi
36, rue du Cherche-Midi – Paris 6
et 120, rue de Turenne – Paris 3
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 11h à 19h30

Mori Yoshida

Tous les jours d’ouverture, à n’importe quel moment de la journée, impossible d’y échapper : une queue se dresse le long du 65 de l’avenue de Breteuil. La raison ? Le travail méticuleux et créatif de l’équipe de Mori Yoshida, qui s’attelle 5 jours par semaine à revisiter les classiques de la pâtisserie française avec la précision et le style japonais. Le résultat : un mélange subtil de tradition, de modernité et bien sûr, de cultures !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MORI YOSHIDA (@moriyoshidaofficiel)

Mori Yoshida
65, avenue de Breteuil – Paris 7
Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 19h

Sadaharu Aoki

Depuis plus de 20 ans, le chef pâtissier chocolatier Sadaharu Aoki officie à Paris avec pour mots d’ordre la simplicité, la sensibilité et bien évidemment, le goût ! Au menu, aussi bien des grands classiques que des créations surprenantes : à titre d’exemple, caramel et praline se partagent l’affiche avec yuzu et matcha. Pour (se) faire plaisir, rendez-vous dans l’une des 5 boutiques du chef !

 

Sadaharu Aoki
À retrouver dans l’une de ses 4 boutiques parisiennes ou à Malakoff

Toraya

Salon de thé élégant et raffiné, Toraya propose toutes sortes de desserts japonais inconnus des occidentaux aux noms poétiques, à l’image du mochi “délice de cerisier” ou “lune vague” (une pâte moelleuse fourrée à la confiture d’azuki). Le mochi y est naturellement à l’honneur, on vous conseille d’y goûter ainsi qu’aux autres douceurs au matcha !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Riku (@nepoja)

Toraya
10, rue Saint-Florentin – Paris 1
Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h

Tomo

Tomo doit en partie sa célébrité aux dorayakis à la pâte de anko (haricot rouge sucré) scellée entre deux pancakes. On adore particulièrement lorsque le chef pâtissier imagine des créations hybrides franco-japonaises à l’instar du Paris-Tokyo aux pralines. Impossible également de passer à côté des mochis. En somme, on trouve chez Tomo tout l’essentiel de la pâtisserie niponne.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tomo (@patisserietomo)

Tomo
11, rue Chabanais – Paris 2
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 19h

À lire également :
Le fabuleux jardin japonais de l’UNESCO

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités