Niché chez Maison Mère, un hôtel 4 étoiles situé 7 rue Mayran, Hey Honey est le nouveau bar-restaurant festif du 9e arrondissement. Au programme, une atmosphère cosy et conviviale, une cuisine gourmande et des plats intemporels de la gastronomie française revisités avec brio.

Une cuisine originale signée Santiago Guerrero

Berceau des Nuits Canailles, lumière tamisée et playlists sur mesure aux tonalités disco, exotiques et frenchy, les voyageurs du monde et Parisiens s’apprivoisent, échangent et partagent autour d’une table commune et de rendez-vous festifs qui se prolongent parfois jusqu’au bout de la nuit. La déco est signée Alexandre Danan (European Design Office). Cet architecte, à qui l’on doit aussi le reste de l’hôtel Maison Mère, joue avec les glissements et les lignes d’horizons pour créer différents espaces qui entourent le bar majestueux, façon Izakaya surplombé par un néon hypnotisant.

Côté cuisine, le restaurant a pu compter sur le Chef Santiago Guerrero qui officie à la Maison Mère depuis février 2021. D’origine suisso-colombienne, ce passionné de gastronomie puise son inspiration dans ses voyages, ses saveurs d’enfance et son amour de la France. Après avoir fait ses armes dans des établissements parisiens renommé, il a officié en tant que Chef de cuisine au Restaurant BIONDI, puis en tant que Sous Chef Exécutif au Renaissance, l’hôtel 5 étoiles du groupe Marriott.

Pour Hey Honey, le Chef Santiago Guerrero mélange avec audace la cuisine street food et les techniques bistronomiques traditionnelles. Sa carte est inspirée des saveurs du Monde, ce qui se ressent dans l’assiette. En entrée, on a le choix entre plusieurs intemporels de la gastronomie française revisités, comme le boudin noir & pamplemousse brûlé et la terrine Maison au Sichuan & pickles à la coréenne (9 €) ; on peut également se laisser tenter par des classiques de la cuisine street food comme le tacos de Nopal fumés sous cloche (12 €) ou un poulpe au chimichurri (15 €).

L’entrée “Terrine de cochon faite maison & pickles de concombre à la coréenne” © Kevin Sonsa-Kini 

Parmi les plats, on peut s’offrir un gourmand magret de canette & gratin dauphinois sublimé à la sauce bière noire (23 €) ou des ravioles Maison de pleurotes & portobellos (19 €). La touche finale du restaurant Hey Honey est composée de desserts audacieux aux saveurs délicates : des ananas & poivre de Sichuan (10 €), de la ganache au chocolat valrhona & estragon ou encore un Ossau Iraty & confiture de jalapeño (9 €). Et de l’entrée au dessert, la traçabilité de chaque ingrédient est au cœur des préoccupations de la cuisine. Les produits sont nobles, en majorité locaux et travaillés dans le respect des techniques culinaires françaises.

Le plat “Poulet “Directeur” sauce poivrons” par le Chef Santiago Guerrero. © Kevin Sonsa-Kini
Le dessert “Chocolat Valrhona & Estragon”. © Kevin Sonsa-Kini. 

Côté cocktails, on a le choix entre un cocktail Insouciance (Whisky infusé au pop-corn, pomme, citron jaune), un cocktail Harmonie (sans alcool), un cocktail Colère (Tequila, Ginger beer, citron vert) ou encore un cocktail Evasion (Rhum, banane, mangue, citron vert) …  Des recettes originales mais accessibles, qui éveillent nos sens et appellent nos émotions. Si l’alcool reste toutefois à consommer avec modération, en revanche, le bar-restaurant Hey Honey est à fréquenter sans modération !

Hey Honey  – Hôtel Maison Mère
7 rue Mayran, 75009 Paris
Ouvert du lundi au dimanche (de 7h30 à 18h le lundi et le dimanche et 7h30 à 0h du mardi au samedi).

À lire également :  Tous les jeudis, ce bistrot marseillais du 10e arrondissement paye ses sardines !


                                                                                    Kevin Sonsa-Kini

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités