L’adresse parisienne où est née la haute couture

La Maison Worth

Si la ville de Paris est reconnue dans le monde entier comme la capitale de la mode, ce n’est pas uniquement parce qu’elle est le pied-à-terre de dizaines de grands couturiers et accueille chaque année l’une des Fashion Week les plus reconnues au monde. C’est aussi parce que c’est à Paris qu’a été inventé le concept même de haute couture.

Une idée née dans l’esprit d’un jeune anglais installé à Paris

Et c’est à un anglais, Charles Frederick Worth, que l’on doit cette ingénieuse invention. Ce jeune couturier né en 1825 dans un milieu modeste du nord-est de l’Angleterre était pourtant assez mal parti pour devenir un pionnier de la mode parisienne. Et pour cause, lorsqu’il s’installe à Paris en 1845, il n’est encore qu’un simple vendeur chez Gagelin, une mercerie et boutique de vêtements de luxe installée au 83 rue de Richelieu.

Portrait de Charles Frederick Worth en 1885

Portrait de Charles Frederick Worth en 1885. © Charles Reutlinger/Collection privée

Mais malgré son jeune âge, le jeune homme se fait très vite une place au sein de la maison. Il n’a pas encore 30 ans lorsqu’il est promu couturier au tournant des années 1850. Particulièrement talentueux, c’est pour le compte de son employeur qu’il réalise, en 1851 et 1855, plusieurs modèles exposés et récompensés aux Expositions universelles de Londres et Paris.

C’est également chez Gagelin qu’il fait pour la première fois appel à un mannequin, alors appelé sosie, pour mettre en avant les robes qu’il propose aux clientes. Ce sosie n’est autre que son épouse, Marie Vernet, rencontrée chez Gagelin.

Worth s’installe au 7 rue de la Paix et innove plus que jamais

Worth n’a pas encore de nom, mais il a du talent et des idées à revendre. Avec son ami suédois Otto Bobergh, il décide alors d’ouvrir sa propre boutique en 1858 : la maison Worth & Bobergh.

La Maison Worth à Paris

C’est dans cette boutique installée au 7 rue de la Paix que le couturier, son épouse et leur acolyte suédois vont penser les pratiques commerciales qui vont révolutionner la consommation de luxe. Ne se contentant pas de répondre aux commandes de la clientèle et suivre leurs exigences, Worth crée des modèles, uniques et très travaillés, au gré de ses envies et de son imagination.

Dans l'atelier de la maison Worth

Pose de garnitures dans l’atelier de Worth en 1907

Pour faire connaître son talent, il commence à les présenter dans des salons luxueux où se réunissent les personnalités les plus en vue de la capitale. C’est la naissance du défilé de mode. Ces événements étant organisés de manière régulière au cours de l’année, c’est aussi la naissance des collections. Ces deux aspects sont encore aujourd’hui les principes de base de la haute couture.

Si aujourd’hui c’est l’horloger et joaillier Piaget qui occupe le numéro 7 de la rue de la Paix, cette adresse du 2e arrondissement restera à tout jamais le lieu où la haute-couture est née.

La maison Piaget à Paris

© Maryo’s Bazaar

À lire également : L’adresse parisienne ou est né le Bloody Mary