D’où vient le nom « Île-de-France » ?

La seine à paris

La brève culture*

 

Pourquoi l’expression « Île de France » pour parler de la région parisienne ? La question mérite d’être posée puisque cette région historique et administrative qui englobe Paris et sa banlieue n’a, de prime abord, rien à voir avec une île. Sans océan ni mer à moins de deux heures de route, notre chère capitale aurait bien du mal à être une « masse de terre entourée d’eau » !

Et pourtant, c’est bien cette définition géographique qui serait à l’origine du nom. En effet, certains historiens expliquent ce nom par la présence des nombreux fleuves et rivières autour d’elle, dont la Seine (au sud), l’Oise (à l’ouest), la Marne (à l’est) et l’Aisne (au nord), qui l’encadrent. La région prendrait alors l’allure d’une île. Ce qui donnerait l’ « Île de France », la terre d’enracinement des Francs. Une autre version, idiomatique cette fois, voudrait que le mot « Île-de-France » soit une altération de l’expression franque, « Liddle Franke », qui signifie « Petite France », soit, là-aussi, la terre des Francs.

Dans les deux cas, le nom de la région nous viendrait de la lointaine époque où les Francs se sont imposés sur le territoire occupé par les romains. Pourtant, ce n’est qu’en 1387 que le nom apparaît pour la première fois dans un texte, les Chroniques de Froissart, à la  place de « Pays de France ». C’est plus tardivement encore, en 1976 seulement, que le nom « Île-de-France » sera appliqué pour désigner la région administrative que nous connaissons aujourd’hui.

* Il y a des questions sur Paris dont on aimerait bien avoir la réponse. Que ce soit des interrogations importantes sur la capitale, son histoire ou ses bonnes adresses ou des mini-informations à picorer dont on peut se servir pour briller en société. Avec ses « Le saviez-vous », Paris ZigZag essaie de lever le mystère sur tout ce que l’on a toujours voulu savoir sans jamais oser le demander…